Me Bénéwendé Sankara : « Blaise Compaoré, un habile trafiquant d’otages »

599 8

Le Président de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé Stanislas Sankara, a animé une conférence ce lundi 30 avril 2012 sur l’actualité nationale. Il trouve que Blaise Compaoré « est devenu un habile trafiquant d’otages », que l’UNIR/PS maintient son « Blaise dégage ! » et est contre le projet de loi sur la retraite des députés.

Me Bénéwendé Sankara dresse un diagnostic de l’état de la nation qui n’est pas rose. Il maintient que la crise n’est pas derrière nous. « Elle persiste durablement et se manifeste à travers des faits qui défient l’autorité de l’Etat tels l’insécurité ambiante, le grand banditisme, la corruption polluante, les divers conflits notamment dans la chefferie coutumière (…) »

Pendant ce temps, Me Sankara estime que « le gouvernement joue à la politique de l’autruche, préférant des actions spectaculaires et d’éclat qui démontrent malheureusement les accointances du régime avec les réseaux d’AQMI ». Le président de l’UNIR/PS s’attaque ainsi donc aux libérations d’otages menées par le président du Faso ainsi qu’à ses médiations. Et voilà ce qu’il en dit et en pense : « Il n’est un secret pour personne que Monsieur Blaise Compaoré, sous le manteau de médiateur est devenu un habile trafiquant d’otages qui pousse l’outrecuidance à vouloir imposer des régimes dans la sous-région avec le soutien de puissances étrangères dont il est un véritable suppôt ».

Au demeurant, il trouve tout cela est dangereux pour le Burkina. En effet, il estime que cet intérêt pour les crises dans la sous-région fait « courir à terme à notre peuple de très graves risques de dangers s’il se révélait un jour que derrière ces médiations-là, se cachait autre chose ».

L’UNIR/PS persiste et signe : « Blaise dégage ! »

Du reste, Me Sankara affirme que l’UNIR/PS reste fidèle au mot d’ordre lancé le 30 avril 2011 où, en rappel, 34 partis politiques de l’opposition s’étaient réunis  à la Place de la nation à Ouaga pour dire « Blaise dégage ! ». Compte tenu de la crise qui prévaut et des « dépenses de prestige où nos maigres ressources sont dilapidées », le parti de l’œuf, selon son président, assume « dans la rétrospection et avec responsabilité » le mot d’ordre.

Me Bénéwendé Sankara s’est également exprimé sur d’autres points saillants de l’actualité. Il déclare que « l’UNIR/PS est contre » le projet de loi qui vise à donner une pension aux députés. Il estime que ces derniers n’ont pas signé « un contrat de travail » avec l’Assemblée nationale. Quant à la proposition du PAREN de réduire le nombre de députés, Me Sankara a voulu rafraîchir les mémoires en rappelant que le PAREN dans le Cadre de concertation des partis de l’opposition (CPO), avait demandé au même titre que les autres membres de ce cadre, l’augmentation du nombre de députés. Il dira ensuite que le débat ici n’intéresse pas le poids budgétaire du député, mais plutôt de sa « rentabilité ».  

Quant aux élections couplées, l’UNIR/PS se prépare mais, dixit Me Sankara, « à l’UNIR/PS nous ne faisons plus de l’unité de l’opposition une obsession ». Car pour cette unité, avoue le président du  parti de l’œuf, « nous avons essayé, mais nous avons échoué »



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. Je vois que la plus plupart d’entre se retrouve ?tre des caciques du pouvoir. En r?alit? de tout ce qui est dit, je ne vois absolument pas ce que vous reprochez ? Me SANKARA. Courage Ma?tre, tous ceux qui ignorent la r?alit? et le danger que court le Burkina dans ces histoires de m?diations seront comptables du malheur des Burkinab? demain.

  2. Ma?tre est l’opposant le moins inspir? de l’histoire politique (pas du Burkina Faso seulement mais ) de toute l’Afrique de l’Ouest, j’en suis persuad?. Ce col?reux ne pourra jamais devenir PF. D’ailleurs son parti va bient?t dispara?tre car il n’auras plus d’?lus ? l’AN.

  3. B?te l?!! Il parle comme si le Burkina Faso est ? l’abri des projets obscurs. Vraiment tais toi un peu ?a fait trop longtemps que tu parles, passe le flambeau si tu as encore quelque chose de bon ? offrir! tchrrrrr

  4. C’est vrai que Ma?tre SANKARA n’est pas exempt de reproches mais admettons que les m?diations de Blaise avec AQMI sont douteuses et peuvent se retourner contre nous m?me. Ces actions d??clats qui visent ? redorer le blason de Blaise? rien de plus.

  5. Me Sankara est un com?dien ,un r?veur on a besoin des opposants qui proposent non qui s’opposent seulement.il a raison c’est le libert? d’expression.t?le c’est pas t?le.

  6. Il est fou cet opposant burkinab?? n’accepter jamais ce genre d’opposant venir au pourvoir, generalement ce genre d’opposant ne vaut rien kant il est pouvoir

  7. SAWADOGO MOUSSA DE SASSANDRA |

    FINALEMENT ME SANKARA DEVIENT UN DANGER POUR LE BURKINA FASO CAR AVEC DE TELS PROPOS JE NE SAIS PAS CE QU?IL VOUDRA SI JAMAIS IL PARVENAIT A VENIR AU POUVOIR C’EST D?AILLEURS IMPOSSIBLE,ALORS QU’IL ARR?TE DE NE SAVOIR QUOI DIRE QUOI QU’IL SOIT UN OPPOSANT.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *