Ouverture d’une session nominative du Conseil supérieur de la magistrature

151 0

Une session du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) s’est ouverte ce vendredi 18 mai 2012 au palais de Kosyam sous la présidence du président du Faso Blaise Compaoré. Elle se justifie, selon Salamata Sawadogo, ministre de la Justice, garde des sceaux, par la nécessité de pourvoir aux postes laissés vacants à la Cour des comptes et dans les hautes juridictions par le départ à la retraite ou la fin de mandat de magistrats. Cette session permettra notamment de désigner le Premier président du Conseil d’Etat. L’assemblée élective qui désignera les nouveaux membres du CSM est prévue pour le 2 juin 2012 au Palais de justice de Ouagadougou.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre