Le Parlement burkinabé autorise l’envoi d’un contingent en Guinée-Bissau

99 0
Rock Marc Kaboré, président de l'assemblée nationale © Burkina24

La session extraordinaire de l’Assemblée nationale a été l’occasion pour les élus de se prononcer sur l’envoi d’un contingent burkinabé en Guinée-Bissau dans le cadre du déploiement d’unités de force en attente de la CEDEAO.  Ils ont adopté ce vendredi une loi autorisant l’envoi de ce contingent dont une partie était déjà arrivée sur le sol bissau-guinéen.

La rencontre des Chefs d’Etats-majors des Armées de la CEDEAO, tenue le 14 mai à Abuja et à laquelle participaient les hauts responsables de la Gendarmerie et de la Police burkinabé, avait décidé des modalités du déploiement d’unités de force en attente en Guinée-Bissau. Au nombre des pays contributeurs de ces unités, le Burkina Faso qui compte y envoyer un escadron de gendarmerie composé de 140 hommes pour une durée de six mois renouvelables. Au total, la CEDEAO va déployer une force de plus de 600 hommes dans le but de sécuriser le pays et de soutenir le rétablissement de l’ordre constitutionnel rompu depuis le coup d’État militaire du 12 avril 2012.

L’envoi du contingent burkinabé a fait l’objet d’une discussion en plénière par les élus qui l’ont autorisé par un vote à la majorité des 107 votants du jour, soit 97 pour et 10 abstentions. Les élus ont néanmoins souligné ce qu’ils considèrent comme une sorte de précipitation dans la démarche du gouvernement qui, avant le vote de la loi, avait déjà procédé à l’envoi de la moitié du contingent.

En effet, sur les ondes de RFI avait été annoncé le jeudi le départ de 70 hommes dans la capitale bissau-guinéenne. Mais pour le représentant du gouvernement et ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, il s’agissait d’envoyer des “éléments précurseurs” pour préparer le terrain. “Ce mouvement est totalement réversible”, a ajouté Jérôme Bougouma.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre