La charia bientôt appliquée au Mali ?

556 0

Le 23 mai dernier, le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l’émir Abdelmalek Droukdel, a lancé un appel pour le moins inattendu à ses partisans du Nord : il les a exhorté à imposer « graduellement » la charia dans cette partie conquise du Mali. C’est par un enregistrement sonore diffusé par un   site mauritanien que Abdelmalek Droukdel s’est adressé à ses partisans, les appelant à imposer progressivement la Charia au Nord-Mali. Selon lui, appliquer d’un coup serait une erreur fatale. Néanmoins il demande la fermeture pure et simple des lieux d’alcool, de drogue et d’immoralités. Comme s’il s’exprimait en véritable maitre de la partie disputée du Mali, Abdelmalek Droukdel recommande de procéder sans répit à une sécurisation de la population et des différentes villes du Nord et d’apporter les soins de base, l’éducation, l’eau potable,… aux différentes populations.

C’est à se demander qui d’entre AQMI, Ansar Eddine et le MNLA est le véritable maitre du Nord-Mali et doit en décider des règles de gestion. Droukdel donne un bout de reponse à cette interrogation : il suggère que tous ses combattants collaborent avec les autres groupes armées afin d’établir des règles communes. En clair, il souhaite que règne un climat apaisé entre factions dans le but ultime de protéger ce qu’ils ont réussi à conquérir ensemble.

En attendant, c’est au sud que plus rien ne va et où tout semble parti pour déclencher une véritable guerre civile. Aqmi et compagnie n’auront pas de sitôt du pain sur la planche.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *