Brigade anticriminalité : Trois femmes délinquantes interpellées

164 6

La brigade anticriminelle (BAC) a encore mis la main cette semaine sur des présumés coupables de vol et de vente de produits prohibés. Hier ils ont été présentés aux médias.

Les premiers à être surpris par le grappin de la BAC sont les membres d’une bande atypique, essentiellement composée de femmes (03) et de deux hommes. N’Diaye Anna de nationalité Sénégalaise, Touré Aminata, native de de la Côte d’Ivoire et commerçante de profession, et Dembelé Nanténin, Guinéenne et agent commercial sont les trois dames qui composent le groupe. L’une d’entre elle avait entre ses mains un nourrisson  de deux mois au moment de son arrestation. Les deux hommes du groupe sont : Traoré Hamadou et Fodé Sira. Si le premier argue qu’il est cuisinier de profession,  le second affirme qu’il est artiste-musicien.

Les faits

Il ressort en effet que cette bande soucieuse de la parité hommes/femmes opérait dans l’espace UEMOA. Méticuleuse, elle s’installe toujours dans un hôtel situé dans les grands centres commerciaux afin de pouvoir détecter les boutiques de haut standing. Une fois qu’une cible est verrouillée, la bande s’y rend en taxi et deux femmes de la bande détournent l’attention du gérant pendant que les autres, habillés en grands boubous, subtilisent des articles de luxe qu’ils dissimulent dans des sacs attachés sur leurs hanches. En tout, une dizaine de boutiques burkinabés ont été éprouvées par ces bourreaux.

Au moment de leur arrestation  ils avaient par devers eux 03 ordinateurs portables TOSHIBA, onze pagnes Wax, 19 pagnes basins, trois téléphones portables Samsung, des puces téléphoniques, des sacs à main, une bouteille de Johnny Walker black label, …

Selon les membres du groupe interpellés, une sixième complice serait en fuite avec une partie du butin. Elle s’appellerait Keita Fatimata. Les hommes du commandant Patrice Yéyé seraient à ses trousses.

Du chanvre à gogo

Plus de 07 kilos de chanvre indien préalablement destinés aux jeunes élèves et étudiants de Ouaga 2000. Ph B24

Deux autres délinquants ont été présentés aux hommes de médias. Il s’agit d’un revendeur de chanvre indien à Ouaga 2000  et son fournisseur, répondant respectivement aux noms de Bilgo Harouna et  Kadiédou Justin.

Les deux trafiquants de chanvre indien. Ph B24

L’interpellation de ces trafiquants a permis la saisie de 521 boules de chanvre indien et une autre quantité non conditionnée, d’un poids total de 07 kilogrammes. Lors de l’interpellation du sieur Bilgo Harouna il aurait, selon le commandant Yéyé, tenté de corrompre les policiers avec la somme de 100.000 francs.

Tous les sept répondront à l’appel du procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou pour toutes fins utiles.

Il y a 6 commentaires

  1. acheik ahmat mahamat fallaty |

    ce tr?s bonne travaille. continue a am?liorer la s?curit? dans cette pays des hommes int?gr

  2. max the upright |

    Bravo ? la brigade et redoublez d’effort parce que le plus difficile reste ? faire. n tout cas, ce genre d’arrestations nous rassure quant ? la comp?tence de la BAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre