LES CONFIDENCES INSOLITES DE TANGA : Un homosexuel me fait la cour

155 5
Ph : laviemarocaine.com

Cette semaine, nous avons reçu les confidences d’un internaute au sujet d’ un harcèlement dont il est l’objet. Pas facile de se retrouver dans sa situation. Lisez plutôt. 

”On en parlait, mais je ne savais pas cela possible. Un homme me fait la cour. Ce ne serait pas extraordinaire si je n’étais pas moi aussi, un homme. Enfin, je dirai plutôt un jeune homme car je n’ai pas encore dépassé le cap des 22 ans. Cela a commencé un soir, alors que je donnais un cours à domicile à un enfant. L’enfant en question avait des parents qui habitaient dans une cour commune et venaient d’y arriver d’autres locataires. L’un d’eux s’est particulièrement intéressé à moi. Assis devant sa porte, il a passé son temps à m’observer et à me dévisager. Quand j’eus fini avec mon élève et que je m’apprêtais à partir, il m’a rejoint devant la porte. Il m’a salué, a demandé comment j’allais, puis je suis parti. Le lendemain soir, je revins dans la cour et le même monsieur envoya un enfant chercher une boisson gazeuse pour moi. Dès que je finis mon cours, je partis le remercier. Et alors s’est engagée une conversation dans laquelle il m’a demandé si j’avais une copine, est-ce qu’elle était jolie et est-ce que je l’aimais beaucoup. Je me suis peut-être dit que le monsieur voulait que je le branche avec des filles. Mais une de ses questions me déstabilisa : « Est-ce que faire l’amour avec elle ne te dégoûte pas ? » Je ne sus que répondre. Je partis. Un autre soir, il m’invita à rentrer chez lui. Toujours confiant, j’entrai. Il me dit qu’il allait me proposer une vidéo inédite à la télé. Et c’est là que, pour la première fois, je vis deux hommes se faire l’amour. Il s’approcha de moi et de demanda si j’aimais. Je lui répondis que ce n’était pas mon goût et que je regardais juste par curiosité. Il se mit à me toucher les cuisses et s’approcher de plus en plus de moi. Je me levai, décidé à sortir. C’est là qu’il me tira à lui et entreprit de m’embrasser. Je me débattis et réussis à m’enfuir de la pièce. Depuis ce jour, je ne remis plus pied dans cette cour. Mais le monsieur continue de me poursuivre, m’appelant et m’envoyant des textos pour savoir où j’habitais. Je l’ai plusieurs fois menacé de le dénoncer à la police. Mais rien n’y fait. Je ne sais plus que faire.”

Un confident de Tanga

Face à un sujet aussi délicat que l’homosexualité, il faut prendre des pincettes car on navigue à vue.

Cher confident, ce que je peux te donner comme conseil, si tu ne tiens pas à donner suite à cette relation, c’est de changer ton numéro de téléphone, car c’est finalement le seul lien qui l’unit à toi et c’est le seul moyen par lequel il peut te joindre. Alors, change de numéro de téléphone et tu n’entendras plus parler de lui.

L’homosexualité n’est pas une question qui se discute à l’échelle du Burkina. Elle est mondiale et ce phénomène se propage à une grande vitesse, même sur des terres aussi infertiles et conservatrices que celles du Burkina. Je pense, à mon humble avis, qu’au lieu de la traiter comme un sujet tabou et de passer son temps à plonger la tête dans le sable pour ne pas la voir ou la chasser des mains comme un moustique inopportun, il faudrait qu’on la mette sur table et qu’on en discute.

N’oubliez pas : le mieux, devant un orage qui se prépare, est de sortir pour vérifier son ampleur et  ramasser ses affaires, au lieu de prendre un pagne et en cacher sa fenêtre pour ne pas voir le nuage qui arrive.

 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 5 commentaires

  1. jaime mon et je deteste ces genre de chose mais je ne les juges pas si sela allait se faire sacher che le monde restera sans abitant et jai besoin des enfants de demain pour le bien etre de mon pays…

  2. Moi c’est le meme probleme que j’ai eu ou que j? car le monsieur en question me donnait et me donne de l’argent . Comme Assami l’a ecrit je pense que ca ne va pa ch? dotr. car mon type est all? ch? mes parent pour les salu? . J? ?t? oblig? d’accept? l8 donn? quelque chose en echange de son silence. Et depuis ce temps j s8 plus le meme.

  3. Meng-N?r? Fid?le |

    Au rythme o? l’on va, avec l’Occident que nous copions pour nous montrer ?volu? et moderne, l’Occident qui nous dit que l’homosexualit? existait chez-nous aussi depuis l’antquit?, seulement nos anc?tres cachaient et patati et patata, l’Occident qui nous complexe, nous ?cart?le et nous tire par le bout du nez, l’Occident dont il n’est pas rare de voir les enfants claquer la porte ? leurs parents en leur criant “je ne veux plus te voir”… nous devons nous attendre de voir, dans toutes prochaines ann?es ? venir, nos enfants “?voluer” et afficher leur homosexualit? dans la rue sinon ? la maison. “C’est le choix de gens majeurs” a-t-on coutume de les entendre dire. Ne soyons pas ?tonn?s de voir demain des gens choisir d’?pouser leur ch?vre ou leur anesse d?s lors qu’ils sont majeurs et qu’ils agissent sans contrainte ou sans causer du tort ? autrui!!!

  4. Je respecte l’orientation sexuelle des gens tant que ce n’est pas un acte prohib? comme la p?dophilie. Mais je pense que l’homosexualit? est une d?viance sexuelle. il a tellement pris de l?ampleur en occident que les hommes politiques qui ne souhaitent pas perdre des ?lections n’en touche pas. Ils appellent ?a “?volution des mentalit?”. Ce que je d?plore c’est fait de vouloir afficher son orientation sexuelle

  5. je crois pluto que les homosexuel devrai assumer leur situation de malade mentau et aller vers des service competent pour une eventuel prise en charge psychosocial (psycholog, travailleurs sociau…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre