Musique : “Face à face” torride entre Jah Verity et Sana Bob

328 0

Organisé depuis plusieurs mois déjà à Ouagadougou par l’homme de culture Désiré Kodjo, le « Face à face » est un concert évènement qui rassemble deux grands artistes burkinabè pour offrir un spectacle live aux mélomanes.

Pour ce 1er juin, le « Face à face » a mis à l’épreuve des reggae-makers, l’un venu de Bobo Dioulasso : Jah Verity, et l’autre de Ouagadougou : Sana Bob. Avec la notoriété des deux artistes, on aurait pu s’attendre à ce que la Maison du Peuple, où s’est déroulée la soirée, soit comble de monde. Cela n’a cependant pas été le cas : la salle était à peine remplie aux deux tiers quand la soirée a commencé. Ceci n’a pourtant pas empêché les présents de ‘’faire le show’’.

Après une première partie animée par Imilo Dj et ses danseurs, Daisy, et le coiffeur zouglouman Agozo, le modérateur du « Face à face » a fait son entrée sur la scène. Le Magnifik, humoriste ivoirien de renom, usera d’imagination et d’humour pour amuser les spectateurs et jouer le jeu, vu que le terme « Face à face » n’est qu’un nom donné à un concept. En effet, il n’y a pas vraiment de compétition entre les deux artistes annoncés. Il s’agit juste de faire plaisir au public, sans trophée à l’arrivée.

Jah Verity sur scène à la Maison du peuple. Photo B24

Tiré au sort par la marraine de la soirée, Mme Christiane Tiao, épouse du premier ministre, Jah Verity a été le premier des deux artistes concurrents à monter sur scène. Il devait exécuter quatre titres, laisser la place à son ‘’adversaire’’, puis revenir pour quatre autres titres. Mais le bobolais n’a vraisemblablement pas bien intégré le programme, puisqu’il s’est offusqué quand on lui a demandé de libérer la scène après sa quatrième chanson. Il a alors exigé qu’on le laisse continuer le show et n’a pas manqué de le dire au micro.

Sana Bob, toujours avec son mégaphone à portée de main. Photo B24

Au tour de Sana Bob, qui est entré en faisant retentir la sirène de son mégaphone, la salle toute entière était debout ! Le service de sécurité, renforcé à cause de la présence de la marraine, a eu du mal à empêcher les fans du reggeaman hors paire de monter sur la scène. Au rythme de ses chansons aussi bien drôles que conscientisantes, Sana Bob a fait danser le public jusqu’au bout de la soirée.

En somme, le « Face à face » valait le détour et le spectacle n’a pas déçu. Et même s’il n’était pas prévu de récompense pour les artistes, le public qui a ‘’fayoté’’ sur eux leur a bien montré sa préférence… à coups de billets craquants !

Stella NANA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre