SENEGAL : Moustapha Niasse veut une majorité d’action pour le président Macky Sall

L’ex candidat arrivé 3e au premier tour de l’élection présidentielle de Février dernier, membre de la coalition Benno Bokk Yaakar dont il est tête de liste, a confirmé les intentions de la coalition pour cette campagne pour les législatives.

L’ex premier ministre sous Wade a affirmé pendant son temps d’antenne à la RTS que « nous voulons une assemblée de rupture avec toutes ces prérogatives, sans heurts ».

« Benno Bokk Yaakar veut une majorité écrasante à l’assemblée nationale. Le gouvernement a commencé à prendre en charge les préoccupations des populations, en diminuant les prix des denrées. Nous voulons continuer sur cette lancée » a-t-il poursuivi.

Celui qui est notamment pressenti comme futur président de l’Assemblée Nationale en cas de victoire de sa coalition est donc allé droit au but afin d’assurer l’avènement d’une vague « yaakariste » aux élections qui auront lieu le 1er juillet prochain.

Par ailleurs, signalons que certains candidats ont appelé le président de la république à se limiter à sa tâche de président et de ne pas s’aventurer à battre campagne pendant ces législatives.

C’est notamment le cas de  Mamadou Lamine Diallo  tête de liste du mouvement ‘’Tekki’’ qui a été on ne peut plus claire en déclarant « Il est le président de la République. La séparation des pouvoirs exige qu’il se limite à son travail de président de la République. L’Assemblée nationale qui est à la solde du président de la République est terminée ».

La campagne est bien partie et les joutes verbales vont bon train en terre du Sénégal.

Youssouf Bâ

Correspondant de B24 à Dakar.



Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page