Aide française au Burkina : Plus de 13 milliards de F CFA dans le budget de l’Etat

182 0
(de g à d) le directeur de l'AFD Patrice Tranchant, le Chargé d'affaires de l'ambassade de France Didier Maze et le ministre de l’Economie et des Finances Lucien Marie Noël Bembamba. Ph B24

A travers l’Agence française de développement, la France vient d’octroyer au Burkina Faso une aide de 20 000 000 d’euros soit environ 13,119 milliards de francs CFA par la signature ce lundi 11 juin 2012 de deux conventions de financement sous forme de subventions.

Ce sont le ministre de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba, le Chargé d’Affaires de l’ambassade de France, Didier Maze et le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Patrice Tranchant qui ont signé les documents mettant à la disposition du Burkina Faso cet appui de la République française.

Les conventions portent l’une sur l’appui budgétaire général pour 19 500 000 euros (environ 12,8 milliards de F CFA) et l’autre sur le troisième  Fonds d’expertise et de renforcement des capacités (FERC, mis en place par l’AFD) pour un montant de 500 000 euros.

La première convention est destinée au financement partiel des dépenses inscrites dans le budget de l’Etat. Elle repose sur trois piliers fondamentaux qui sont la stabilité du cadrage macroéconomique et budgétaire, la qualité  du système de gestion des finances publiques, et la mise en œuvre effective de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

La deuxième vise la mise en place d’un Fonds d’expertise et de renforcement des capacités à travers le financement des études d’identification  ou de faisabilité de projets, d’expertises sectorielles ou institutionnelles en amont de l’octroi de concours additionnel de l’AFD.

Troisième du genre pour chacune dans son domaine pour ce qui concerne l’appui de la France au Burkina, ces conventions témoignent de la confiance de la France à l’égard du fonctionnement et des performances de la politique économique et financière de notre pays.

Elles font partie de la dizaine de signatures qui vont être faites avec l’Agence française de développement au cours de l’année 2012.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre