Ouverture du Musée des Arts et des Savoirs de Bazoulé : une inauguration qui honore les populations locales

669 0


Lorsque l’on emprunte la route Nationale N°1, de Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, 30 km après, l’on est à Tanghin-Dassouri. Cinq kilomètres plus loin, à droite, à l’intérieur des concessions, l’on est dans le village de Bazoulé. C’est ce village qui vient d’accueillir la réalisation du Musée des Arts et des Savoirs.

Déjà célèbre pour les caïmans sacrés que l’on y rencontre, le village de Bazoulé a accueilli ce mardi 12 juin 2012 l’inauguration d’un musée qui met en valeur l’ensemble des savoirs et valeurs du peuple mossi. Construit sur un espace de 1375 m2, ce musée est composé de deux salles d’exposition: l’une pour les expositions temporaires, l’autre pour les expositions permanentes. Quatre paillotes circulaires viennent s’ajouter à cet ensemble construit en grande partie en briques de terre comprimée.

Cette réalisation est le fruit de la coopération entre le Japon et le Burkina Faso. Le premier a contribué à hauteur de 42 millions de francs CFA et le second à hauteur de 12 millions de francs CFA.

Présent à l’ouverture de ce joyau, l’ambassadeur du Japon a souhaité que les populations puissent en faire bon usage afin d’atteindre les résultats escomptés. Le Secrétaire Général du Ministère de la Culture, représentant le Ministre empêché, a remercié la délégation nipponne qui s’implique déjà dans plusieurs domaines de développement de notre pays. La Directrice Générale du Musée National est revenue sur l’importance d’un musée dans une localité donnée. Elle a remercié l’ensemble des acteurs qui se sont impliqués dans la réalisation de cette infrastructure.

Avec la construction de cette bâtisse, le public de visiteurs ne verra pas seulement les  caïmans mais pourra mieux apprendre sur les populations locales.

                                                                                                                                    Rialé

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *