Mali: La Force en attente de la Cédéao en conclave en vue d’un déploiement militaire

159 0

Les responsables de la Force en attente de la Cédéao (FAC) sont en conclave depuis mardi 12 juin à Abidjan en Côte d’Ivoire, pour une conférence de planification initiale en vue d’élaborer, d’ici samedi, des propositions concrètes formulées aux chefs d’état-majors des pays membres pour un éventuel déploiement militaire au Mali.

La Micema (Mission de la Cédéao au Mali),  nom de la future Force ouest-africaine,  a été « préparée en vue de son engagement au Mali » et « les autorités de la Cédéao sont en attente de la requête des autorités maliennes pour engager la Micéma » a déclaré  le chef d’état-major de l’armée ivoirienne, le général Soumaïla Bakayoko.

Selon une source proche du dossier, le total de 3 000 hommes évoqué fin mars pourrait être triplé et c’est à la  Cédéao de fournir les hommes et les partenaires, que sont notamment les Nations Unies, l’Union européenne, les Etats-Unis ou la France, une aide logistique.

Au sortir de cette réunion technique, d’ici samedi, une proposition d’un plan de déploiement militaire au Mali afin d’aider les autorités de la transition et l’armée maliennes à retrouver leurs prérogatives sur les deux tiers du territoire, contrôlés par différents groupes rebelles : le MNLA ainsi que les islamistes d’Ansar Dine et du Mujao devra être faite  aux chefs d’états-majors.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre