Les Emirats arabes unis, confrontés à une crise du mariage

561 0
Photo: http://www.studiocabrelli.com

Plus de 175.000 Emiraties ont dépassé la trentaine sans être mariées, soit entre 60 et 68% des jeunes femmes en âge de se marier. A cet âge et dans cette partie du monde, une fille qui n’est pas mariée est vue comme “vieille fille”.

Aussi banale que cela puisse paraitre, cette situation est plutôt une préoccupation pour les autorités de cet Etat pétrolier du Golfe et pose un problème de natalité. “Ce n’est pas un problème en soi, mais nous craignons un déséquilibre démographique à long terme”, selon Musbeh Saïd al-Kitbi, membre du Conseil national fédéral. Les autorités de ce pays riche ont mis en place un « Fonds pour le mariage » avec pour objectif d’encourager la population à se marier. En effet, selon une enquête réalisée par le Fonds, 86,8% des personnes interrogées évoquent le coût des noces et de la dot comme la principale cause de leur réticence à se marier.

Le Fonds pour le mariage octroie 70.000 dirhams (environ 10.000.000 de Francs Cfa) à ceux qui désirent épouser une concitoyenne, à condition qu’il s’agisse d’un premier mariage ou qu’il soit marié à une femme incapable de procréer,  la polygamie étant autorisée dans cet Etat. En plus de cette somme, le Fonds organise des mariages collectifs pour rendre les festivités moins onéreuses pour les jeunes.

Mais en plus des couts qu’engendre le mariage, les études et les carrières que certains jeunes Emiratis, filles comme garçons, tiennent pour prioritaires, constituent une autre cause. A cela s’ajoutent les traditions tribales au nom desquelles certaines familles n’accorderaient pas leurs filles en mariage à un homme d’une famille jugée de statut social inférieur. Ainsi, 20% des Emiratis s’étant mariés en 2010 ont choisi des étrangères, selon des statistiques officielles. A l’inverse de ce mariage, celui des citoyennes des Emirats avec des étrangers est mal vu dans cette société conservatrice.

Situé dans le sud-ouest de l’Asie, les Émirats arabes unis sont un État fédéral regroupant sept émirats : ceux d’Abou Dabi, d’Ajman, de Charjah, de Dubaï, de Fujaïrah, de Ras el Khaïmah et d’Oumm al Qaïwaïn. Ils constituent l’un des plus importants producteurs et exportateurs de pétrole au monde.

Source : www.lalibre.be



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *