Crise alimentaire au Sahél: Baaba Maal lance un appel à l’action pour éviter une “issue tragique”

356 0
Photo: oxfam.org.uk

18 millions de personnes ont désespérément besoin de nourriture au Sahel, une région d’Afrique frappée durement par la sécheresse, or ces ultimes appels au secours ne font pour l’instant face qu’au silence assourdissant des dirigeants mondiaux. Le musicien sénégalais Baba Maal a lancé une pétition appelant la France, les États-Unis, le Japon et l’Allemagne à apporter leur juste part d’aide. 

Chères amies, chers amis,
Mon nom est Baaba Maal, je suis un musicien sénégalais, et ceci est un appel au secours. Je vis en Afrique dans la région du Sahel, durement frappée par la sécheresse. 18 millions de personnes sont au bord du gouffre, dont 1 million d’enfants qui risquent de mourir de faim. Cependant nos appels pour une aide humanitaire d’urgence font face à un silence assourdissant. Seul un appel à l’action ciblé et massif peut éviter une issue tragique à des millions de personnes.

D’après l’ONU, des millions de vies sont en sursis, à moins qu’une aide de 1,2 milliard d’euros ne soit acheminée immédiatement, or la communauté internationale a promis moins de la moitié de la somme requise. Les pays qui peuvent faire toute la différence sont la France, les États-Unis, le Japon et l’Allemagne, mais ils font défaut — j’ai donc lancé une pétition sur le Site de Pétitions Citoyennes d’Avaaz pour demander au monde d’agir.

D’ici quelques jours, les dirigeants du monde seront à Bruxelles pour discuter du Sahel. S’ils s’engagent sur place à débloquer leur juste part d’aide, nous pouvons éviter une tragédie. Signez cette pétition urgente maintenant — Avaaz, Action des Africains pour l’Afrique et Oxfam la remettront directement lors d’une action conjointe quand nous aurons atteint 1 million de signatures:

http://www.avaaz.org/fr/petition/The_grain_sacks_are_empty/?bBHWUcb&v=15191

La sécheresse dramatique, l’instabilité politique et la hausse des prix des denrées alimentaires ont fait d’énormes ravages sur une zone de la taille des États-Unis, qui s’étend du Sénégal au Soudan. Sur place, la population fait tout son possible pour survivre, mais la crise a frappé si fort qu’il est difficile de garder espoir. J’ai vu des femmes et des enfants qui tentent désespérément de cultiver des parcelles de terres complètement arides. Ils savent que les gens parlent de ce qui se passe au Sahel, mais ils ne savent pas si l’aide arrivera un jour.

L’ONU n’a reçu que 43% des 1,2 milliard d’euros nécessaires — c’est une carence énorme. Il faut combler ce besoin, et les pays les plus riches ont ce pouvoir, à condition qu’il y ait une volonté politique. Nous n’avons pas beaucoup de temps pour éviter des souffrances massives, et je suis déterminé à parler au nom de mon peuple ici jusqu’à ce qu’il ait l’aide dont il a besoin.

Le monde a ignoré des crises similaires par le passé, mais cette fois nous pouvons faire la différence entre la vie et la mort en forçant nos gouvernements à réagir. Signez cette pétition urgente maintenant:

http://www.avaaz.org/fr/petition/The_grain_sacks_are_empty/?bBHWUcb&v=15191

Les membres d’Avaaz se sont unis à maintes reprises pour pallier à des catastrophes naturelles, et ont sauvé des milliers de vies en s’assurant qu’une aide vitale soit livrée aux Birmans, aux Haïtiens, aux Somaliens et aux Pakistanais. Nous avons le pouvoir de forcer nos dirigeants à arrêter la marche funèbre de la crise alimentaire au Sahel. Soyons solidaires maintenant, et exigeons que le monde se donne les moyens de sauver des millions de femmes, d’enfants et d’hommes au Sahel.

Avec espoir et détermination,

Baaba Maal et toute l’équipe d’Avaaz

Source: avaaz.org

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *