Crise à Boussouma: le Premier ministre rassure le maire du soutien du gouvernement

728 0

Dans le Sanmatenga, le Premier Ministre Luc Adolphe TIAO a rencontré le Dima de Boussouma et ensuite le maire de la commune de Boussouma où, depuis janvier, rien ne va plus entre ce dernier et une partie de la population. Une démarche qui s’inscrit dans la recherche d’une paix sociale dans la région et par laquelle le premier ministre a renouvelé le soutient du gouvernement au maire.

La commune de Boussouma, située dans le Centre-Nord à 80 Km de Ouagadougou, avait été le théâtre de violentes manifestations au mois de janvier. Une partie de la population demandait le départ du maire, provoquant des dégâts matériels par des incendies. Ces actes avaient suscité une vague de condamnations, notamment de la part de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) et du Gouvernement qui appelait par ailleurs à une résolution pacifique de ce différend entre une partie de la population et le maire de la commune, Isidore Ouédraogo.

C’est dans le sens d’encourager à la préservation de la paix sociale que le Premier ministre s’est entretenu avec le Dima de Boussouma, au cours d’une visite de courtoisie qu’il lui a rendue de retour de Pissila ce jeudi 21 juin. Selon un communiqué du premier ministère, Luc Adolphe Tiao “a invité sa majesté à s’impliquer ardemment pour apaiser les différents conflits dans la région”, en oeuvrant notamment à “la réconciliation des cœurs et à la préservation de la paix sociale à Boussouma”.

Mais ce bref passage dans le Sanmatenga a été surtout l’occasion pour le premier ministre de rencontrer le maire de Boussouma pour lui apporter son soutien. Il lui a surtout rassuré  que “le Gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour lui permettre d’exercer son mandat jusqu’à son terme normal”, selon le communiqué.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. CHER LUC ADOLPHE TIAO NE TE TRANSFORME PAS EN SUPER MINISTRE JE ME DIT QUE LE PREMIER RESPONSABLE EST LE SUPER MINISTRE JEROME BOUGMA A TROIS MINIST?RE DE G?RER CE PROBL?ME DONC FAUDRA PAS LUI VOLER LA VEDETTE ET SI LE MAIRE EST CONTESTE C EST QUE Y’A UN PROBLEME?FAUT PAS SOUTENIR UNE PERSONNE PARCE QU’IL FAUT,EN PLUS JE ME DIS QUE Y A UN GOUVENEUR QUI EST REPRESENTANT DU GOUVERNEMENT DANS LA REGION ET QUI DEPENT DU MINISTERE DE L ADMINISTATION TERRITORIAL DECENTATRALISTION DE DE LA SECURITE(TELLEMENT QUE LE MINISTERE EST LONG K CA ME FATIGUE LES DOIGT)DOIT POUR POUVOIR GERER LE PROBLEME AVANT QUE CA N ARRIVE A LA CAPITALE

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *