Prétendu fils de Thomas Sankara : Le « flip-flop » médiatique d’Ismaël !

1015 12

Ismaël Sankara fait du « hip-hop » aux Etats-Unis. Mais ses prétendus liens filiaux avec le capitaine Thomas Sankara, père de la Révolution burkinabè, ont crée un sacré « flip-flop » médiatique en Afrique et au Faso. Synthèse d’une affaire qui a dû faire retourner quelqu’un dans sa tombe.

Tout commence le 17 juin 2012, date à laquelle le magazine « Jeune Afrique »  a publié, dans son 26841e numéro, qu’il a découvert un  illustre inconnu fils de Thomas Sankara. Il se nomme Ismaël Sankara, fait du hip-hop au pays de l’Oncle Sam, est né un 1er avril 1987 au Burkina, a fui avec sa mère pour les States quand son père a eu la divine intuition que sa mort n’était plus loin. Ce qui a encore plus décoiffé : il est venu une fois au Faso et a dîné avec Blaise Compaoré himself, arguant que sa mère ne l’avait pas baigné dans la lagune de la haine. Les détails fournis dans l’article sont si réels qu’on est difficilement effleuré  par l’idée qu’il s’agirait plutôt d’une science-fiction génétique.

Le 21 juin 2012, L’Observateur paalga, dans l’épistolaire « Cher Wambi », raille que feu le fervent combattant de l’impérialisme n’a trouvé mieux que d’évacuer sa famille sur le territoire de l’Oncle Sam. Mais les habitués du « Forum des internautes » n’avaient pas fini de témoigner leur réprobation de la rancune qui semble tenace de notre confrère, qu’un autre slam médiatique fendit l’air. « Bendré » battit son tam-tam et apprit au village burkinabè qu’Ismaël Sankara dit ceci : « Je ne prétends pas être le fils de Thomas Sankara ! » Ni plus, ni moins.

Et le vrai-faux ou le faux-vrai fils (c’est selon) du capitaine de la Révolution de fournir des détails qui ne flattent pas du tout notre confrère Jeune Afrique, et la famille de la presse dans son ensemble. Le journaliste qui a écrit le papier aurait menti, selon Ismaël, pour faire vendre son article. Il ne lui aurait jamais dit qu’il est un fils nucléaire de Thomas Sankara. Peut-être qu’en disant dans l’article de Jeune Afrique que « je veux être le nouveau visage de la famille », parlait-il dans ce cas de la  vaste famille Sankara ? Dans tous les cas, Ismaël affirme qu’il avait 2 ans quand il a vu le pays de l’Oncle Sam alors que l’article incriminé dit que l’enfant serait né le 1er avril 1987 (quelle précision, tout de même !). Etant donné que Thomas Sankara a quitté le monde en octobre de la même année et qu’il aurait catapulté cette prétendue famille avant, Ismaël n’aurait pas pu avoir 2 ans quand il a foulé le sol américain,  à moins que l’inconnue et mystérieuse mère ait fait de nombreuses escales.

Pourquoi ?

Qu’à cela ne tienne, en espérant que « Bendré » ait cette fois-ci pu parler au vrai Ismaël Sankara, on peut s’interroger sur l’énorme bourde qu’a pu commettre le confrère de Jeune Afrique. Sous réserve donc que la dernière version d’Ismaël est la bonne et la vraie (insistons), pourquoi avoir écrit un tel papier sachant les implications et l’ampleur de l’onde de choc que son contenu allait provoquer ? Quels desseins, mis à part la cupide raison de la vente, animaient le journaliste pour écrire de si graves choses avec une telle légèreté ?  A moins que…

Ismaël Sankara joue-t-il avec le feu ? Aurait-il tenu deux langages différents avec les deux organes de presse ? Voulait-il un coup de pub gratuit pour son documentaire «  Rhythm of My Life » (en tout cas, sa vie a été bien rythmée pour cette fin de mois de juin !) et sa carrière, et même plus, pour simplement le faire connaître ? Thomas Sankara est devenu une sorte de phare où certaines personnes, souffrant d’un mal de renommée, n’hésitent pas à l’utiliser pour se faire voir. Mais tout de même ! Ou alors, s’est-il rétracté, sous l’effet de quelques pressions,  histoire de continuer à faire tranquillement son hip-hop ? Il est le vrai fils de Thomas Sankara, mais préfère le nier pour qu’on lui fiche la paix. Allons savoir !

Quoi qu’il en soit, la responsabilité de la presse est dans cette affaire plus que jamais engagée. En attendant de savoir où Ismaël Sankara (il a promis de parler pour se faire comprendre et s’excuser auprès de Mariam Sankara et ses enfants) ou Jeune Afrique voulait en venir, il est primordial de dire : plus jamais un tel « flip-flop » médiatique en Afrique !



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 12 commentaires

  1. Par ailleurs, je salue les cousins VRAIS sankaristes qui d?fendent l’h?ritage proto-?galitariste de 1983-87 de Thomas Sankara.
    Je d?fends des th?ses am?lior?es mais gardant le m?me but : d?fense du paysan, du pauvre, de la jeunesse et de la femme.
    Je vous conseille la lecture de mes innombrables textes d?fendant l’h?ritage et/ou condamnant le gangster qui prend base USA pour se prot?ger de la col?re du 15 octobre 2012 !
    samedi 7 mai 2011
    Thomas Sankara et les classes sociales au Burkina Faso : une ?tude n?o-marxiste et post-marxiste en rapport avec son discours d?orientation politique du 2 octobre 1983 (1/x)
    http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales.html
    samedi 15 octobre 2011
    Mort de Thomas Sankara : 24 ann?es de crimes Blaise Compaor?, 24 ann?es de formoisie et de proto-formoisie compradores au Burkina Faso, 24 ann?es d’esclavage perp?tu? pour les paysans , 24 ann?e de mortalit? infantile pour les “enfants du Pays des Hommes Int?gres”
    http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/10/mort-de-thomas-sankara-24-annees-de.html
    mardi 19 avril 2011
    Sankara Thomas : une chanson par Yanick Toutain (les paroles – lyrics)
    http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/04/sankara-thomas-une-chanson-par-yanick.html
    mp3 GRATUIT !(FAJEAE !) gratuit? de tout l’immat?riel

    NOUS VAINCRONS !

  2. AFFAIRE SANKARA : De qui se moque le “journal” Jeune Afrique…. cela fait PLUS DE DEUX HEURES (davantage maintenant) que mes (3) commentaires (>400 lettres) ATTENDENT d’?tre affich?s…. OU BIEN qu’un rectificatif apparaisse sur la PAGE OU BIEN qu’ils donnent leurs PREUVES !!!
    Ne pas PUBLIER ma QUESTION est un DEBUT d’AVEU !!!
    o? va-t-on ?
    FAITES LE SAVOIR !!!!
    +++
    VOICI MON COMMENTAIRE-QUESTION d?pos? en trois fois sur la page
    http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2684p129.xml0/gabon-musique-documentaire-thomas-sankaraburkina-faso-ismael-sankara-au-nom-du-pere.html

    Y-a-t-il eu – oui ou non – une DEMANDE DE RECTIFICATION DU CHANTEUR Ismael Sankara.
    Il pr?tend l’avoir fait
    http://www.lefaso.net/spip.php?article48833&rubrique4
    ++
    ? Je ne pr?tends pas ?tre le fils de Thomas Sankara ?, dixit Isma?l Sankara
    Bonjour Mr, comment allez-vous ? Le journal que vous avez lu est un faux article (une fausse interview de moi). Le journaliste a invent? cette histoire pour vendre son journal. L?interview a ?t? publi?e sans mon consentement. Je ne pr?tends pas ?tre le fils de Thomas Sankara, la politique n?est pas au centre de mes int?r?ts. J?ai cherch? ? ?claircir cette situation quand j?ai appris la parution de cet article, mais c?est devenu une histoire qui me d?passe. Ceci est une grande incompr?hension et j?appr?cie le fait que vous m?ayez contact? ? ce sujet.
    J??tais effray? et j?ai contact? le journaliste pour changer toute cette histoire mais je ne suis pas arriv? ? le contacter. J?avais vraiment peur car je ne voulais pas me retrouver au milieu d?une sale histoire dont je n?avais pas le contr?le.

  3. Voil? ce que j’ai envoy? au webmaster de l’Obs et qui m’a valu d’?tre censur? trois fois:”C’est l’incendie de ton canard qui te poursuit,Passek Taal?.Je me demande, vu ta ranc?ur ind?crottable contre Tom Sank, si ? chaque profanation de sa tombe et de son nom, tu ne sables pas le dolo de Tipoko.Tu es m?me pr?t ? accorder l’amnistie ? Blaise,certainement parce que Sankara ne vit plus, mais pas par souci de l’alternance.Quand tu ?cris sur Thomas Sankara, on n’a pas besoin d’?tre grand graphologue pour lire la haine tenace qui coule ? travers chaque lettre contre cet homme qui est notre H?ros.Sankara a un autre fils, et alors?On a dit que Blaise aussi en avait un, que TIAO est polygame. Et ALORS? Je crois que tu as vocation pour rejoindre Ansardine et l’aider ? fouetter les adult?res.” J’esp?re que vous aussi vous n’allez pas me censurer?

  4. Moi je crois que ce petit rappeur joue un double jeu. Dans un reportage sur lui sur une cha?ne te t?l? il affirmait ?tre un neveux de Thomas Sankara. Mais comme c’est plus m?diatique de parler de fils…

  5. Tr?s bien ?crit! Courage ? B24 et merci d’avoir repris tous ces articles afin d’?clairer la lanterne de l’opinion publique.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *