Législatives au Sénégal : Un vote sans engouement

152 0

Après une campagne de trois semaines, plus de 5 millions de Sénégalais sont appelés ce dimanche 1er juillet à élire leurs députés. Ce matin, les bureaux ont pour l’ensemble ouvert à l’heure (8h) et aucun incident n’est à déplorer pour le moment ; ils resteront ouverts jusqu’à 18h TU.

En cette matinée, un constat est à faire, c’est la faible affluence des électeurs dans les bureaux de vote. Différents leaders  politiques, religieux et de la société civile, dont Alioune Tine, le coordonnateur de la Rencontre africaine des droits de l’Homme (RADHO), craignent un taux d’abstention très élevé. L’archevêque de la ville de Dakar est sur la même longueur d’onde.

Il faut dire que la campagne, qui a vu s’opposer plusieurs coalitions, n’a pas vraiment créé un engouement populaire comme ce fut le cas des élections présidentielles. Les Sénégalais ne se sont pas vraiment intéressés à cette campagne qui est passée « incognito ».  Cela pourrait s’expliquer par le fait que le match attendu entre la coalition Benno Bok Yakaar du président Macky Sall et le PDS d’Abdoulaye Wade n’a pas eu lieu. Nous avons plutôt assisté à un duel entre la coalition présidentielle et la coalition Bokk Gis Gis constitué à majorité de dissidents du PDS et conduite par l’actuel président du Sénat Pape Diop.

Toutefois, nombreux espèrent que c’est la chaleur estivale qui fait en sorte que les Sénégalais restent chez eux et que ces derniers sortiront voter dans l’après midi où il fait moins chaud.

YoussouF Bâ

Correspondant de B24 à Dakar

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre