Mali : les amis du Premier ministre Cheick Modibo Diarra dénoncent le mini-sommet de Ouaga

136 4
Le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra

Les amis du Premier ministre malien  Cheick Modibo Diarra, réunis au sein du  Front pour le renouveau du Mali,  désapprouvent la tenue du mini-sommet de la CEDEAO à Ouagadougou. Ils ont estimé, lors d’une conférence de presse tenue le jeudi 5 juillet 2012, que cette rencontre devrait se tenir à Bamako et qu’en ne le faisant pas, le médiateur de la CEDEAO fait preuve d’un manque de considération à l’égard du peuple malien. A l’endroit de la classe politique et de la société civile maliennes présentes à Ouagadougou, ils disent :  « Lavons le linge sale en famille », « le Mali ne sera bâti que par ses fils et filles » et « soutenons et faisons confiance au Gouvernement de transition ».

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 4 commentaires

  1. Il ? raison,Il confond la politique ? l’astro physique o? formule permettre de mettre une th?se en boite. L? on est en science politique sociale et humaine, tout est al?atoire et il faut ?tre averti pour ne pas se tromper. loin les formule de Einstein et accolytes

  2. les amis de qui MODIBO il sont malade a ouagadougou la CEDEAO parler du mali et non de modibo ou sanogo qui ont mis le mali en sardin

  3. bien dit mon fr?re. Le probl?me ”malien” est aujourd’hui un probl?me africain et notament ouest afrcicain. Oujourd’hui, on irra o? il le faut pour le regler. Ouagadougou est 2em capital du Mali apr?s Bamako. Quoi de plus normal qu’elle abrite ce sommet de mediation. Si M.MODIBO, pense ainsi, et bien qu’il revisite sa politique. Pour la resolution de cette crise.

  4. bonne chance et bon courage ? vous chers fr?res MALIENS. Si c’est l? votre vision, il faut s’auto saisir de votre dossier et laisser les autres pays. La s?curit? des participants peut poser probl?me donc il ?tait n?cessaire de delocaliser le d?bat qui ne peut fait que par des maliens avec l’impulsion de peuple fr?re. L’importance que la paix y r?vienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre