L’Afrique du Sud au son de « joyeux anniversaire » à Nelson Mandela

Nelson Mandela, le héros de la lutte anti-apartheid et premier président noir de l’Afrique du Sud, fête ce mercredi 18 juillet ses 94 ans. Dans toutes les écoles d’Afrique du Sud, plus de 12 millions d’enfants ont chanté à 08H00 un « joyeux anniversaire » spécial, doublé par un « we love you tata » (nous t’aimons père). Les radios ont retransmis leurs propres chansons à la même heure.

A l’initiative de la fondation Mandela, le 18 juillet est devenu la « Journée Mandela », une journée reconnue par l’ONU comme un appel mondial à consacrer 67 minutes de son temps à aider ses semblables, conformément aux valeurs défendues par le premier président noir qu’a connu l’Afrique du Sud.

Les quatre dates incontournables de « Madiba »

  • 1990 : Le président sud-africain Frederik de Klerk décide la libération de Mandela. Il retrouve la liberté après 27 années passées à la prison de Robben Island.
  • 1991 : Nelson Mandela est élu président du Congrès national africain (ANC).
  • 1993 : Pour son action en faveur de la fin de la ségrégation raciale en Afrique du Sud, le héros de la lutte anti-apartheid reçoit le Prix Nobel de la Paix au côté de Frederik de Klerk, le dernier président blanc.
  • 1994 : L’Apartheid est officiellement aboli. Après 27 ans de prison, Nelson Mandela devient le premier président noir de l’Afrique du Sud. Lors de sa prise de fonction, il prône la réconciliation nationale et met en place un gouvernement d’union intégrant les hommes politiques blancs. Son mandat touche à sa fin en 1999.

En visite mardi à Qunu chez Madiba (veille de son anniversaire), l’ancien président américain, Bill Clinton a déclaré que: « Même s’il a 94 ans demain, quand je pense à Mandela, je pense toujours à quelqu’un d’engagé dans l’avenir »

 



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page