JNQ 2012 : Créer une synergie avec la Politique nationale qualité

479 0
De gauche à droite, le Président de l’ABMAQ, le Conseiller technique du MICA et le Secrétaire Permanent de l’ABMAQ © Burkina 24

La cérémonie d’ouverture des Journées nationales de la qualité (JNQ) 2012 a eu lieu ce jeudi 26 juillet 2012 sous le haut patronage du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, représenté par le conseiller technique, monsieur Nabolé Charles. Avec pour thème, « la démarche Qualité : un outil d’amélioration des performances », la 22e édition des JNQ se déroule à un moment particulier, marqué par l’adoption de la Politique Nationale Qualité (PNQ) en mars dernier par le Gouvernement du Burkina Faso.

Créer un cadre d’échange et de partage d’expérience sur les questions de la qualité entre les entreprises, vulgariser les concepts des cercles de qualité et des Systèmes de Management de la Qualité selon le référentiel ISO, récompenser les organisations les plus méritantes, tels sont, entre autres, les objectifs que poursuit l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ) en tenant régulièrement les JNQ depuis 22 ans.

Pour le représentant du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat,  le conseiller technique, monsieur Nabolé Charles, la création de l’A.B.NOR.M (Agence burkinabè pour la normalisation et la métrologie) le 18 juillet 2012 en vue de la mise en œuvre du plan d’action de la Politique nationale qualité (PNQ), composante essentielle des politiques de développement économique et social du Burkina, vient sans doute renforcer le dispositif institutionnel national en matière de qualité et constitue des opportunités de synergie, pour l’ABMAQ ainsi que pour tous les acteurs de la Qualité, en vue de la consolidation de l’économie nationale.

« Les Journées Nationales de la Qualité (JNQ) » sont une activité phare de l’Association Burkinabé pour le Management de la Qualité, initiées depuis 1991 à l’endroit principalement des entreprises et organisations membres pour un partage d’expérience et un espace de vulgarisation de la qualité. Pour le président de l’ABMAQ, “l’adoption de la Politique Nationale Qualité par le gouvernement, pourrait à coup sûr booster le développement de la qualité s’il y a synergie avec sa structure“. De plus, cette décision du gouvernement traduit  l’engagement de l’Etat sur le chantier de la qualité, qui s’avère un axe des moins prépondérants dans la perspective de bâtir une économie nationale forte, portée par des entreprises qui s’édifient dans la compétitivité, à travers les gains de performance.

Les entreprises ont répondu présentes aux JNQ 2012 © Burkina 24

En attendant la cérémonie très attendue de la remise des prix et attestions aux entreprises les plus méritantes, l’un des points forts de cette 22e édition des JNQ a été sans conteste, la présentation de la conférence-débats sur le thème « La démarche qualité : Un outil  d’amélioration de la performance », qui a permis à travers un panel, de montrer l’impact des démarches et systèmes qualité sur l’amélioration des performances au niveau des différentes fonctions de l’entreprise.

Le public a eu également l’occasion de suivre une communication-débats sur la « La productivité et la Qualité : Outils et Techniques  », une occasion de passer en revue les différents outils et techniques qualité qu’une organisation peut déployer pour améliorer et soutenir sa productivité.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Je trouve que le Burkina Fasso continu de prouver que l’Afrique n’est pas du reste dans l’Infrastructure qualit? qui se d?veloppe sur l’ar?ne international.Bravo le fasso

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *