Syndrome de l’immunodéficience acquise : Le miracle Timothy Brown

519 0
Timothy Brown est maintenant séronégatif. Photo:levif.be

Le sida est connu comme une maladie inguérissable depuis qu’il a été découvert dans les années  1980.  Le mystère s’est donc produit avec la guérison de Timothy Brown, seul homme à en être guéri selon un article publié par radio Canada le 24 juillet 2012.

Le fortuné aurait été diagnostiqué séropositif en 1995. Depuis 2007, Timothy Brown n’a plus montré de signe d’infection au VIH après avoir reçu un transplant de moelle osseuse pour guérir d’une leucémie dans un hôpital de Berlin cette année-là. La source du miracle, son donneur possédait des cellules résistant au VIH, une singularité génétique rarissime.

‘’Le patient de Berlin’’ ainsi est-il surnommé, l’Américain de 47 ans,  a affirmé au cours d’une rencontre avec la presse en marge de la 19e conférence internationale sur le sida, être un miraculé, mais pas une exception. Il a annoncé la création de sa fondation pour encourager la recherche sur la guérison de cette maladie.

La greffe de moelle osseuse a été pratiquée par la suite à neuf autres patients sans succès ; et très onéreuse, cette chirurgie est également risquée, car 30% des patients ayant reçu une greffe de moelle osseuse ne survivent pas.

Le cas Brown est un véritable mystère, le transplant n’ayant pas le même but que son résultat. Il le reste, même si les experts sont divisés sur le sujet. Vivement qu’une solution idoine soit trouvée, car le sida coute très cher au monde en termes de perte de vies et affilié, mais de fonds aussi.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *