Burkina – BOAD: 24 milliards pour les secteurs de l’eau, l’assainissement et des infrastructures routières

258 0
Le président de la BOAD, Christian Adovelande (micro) entouré des ministres bénéficiaire du financement, à l’issue de la signature des accords. Ph. B24

Dans le cadre de sa coopération avec le Burkina Faso, la Banque ouest africaine de développement (BOAD) a accordé un financement de 24 milliards de francs CFA au pays à travers la signature de trois conventions ce mardi 7 août 2012 à Ouagadougou.

Les trois accords de financement sous forme de prêt ont été signés par le ministre de l’Economie et des Finances Lucien Marie Noël Bembamba et le président de la Banque ouest africaine de développement, Christian Adovelande.

Le premier accord d’un montant de 9 milliards F CFA est destiné au financement du projet de valorisation de l’Eau dans le nord du Burkina (PVEN), dont l’objectif est de contribuer à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté dans la zone d’intervention par la sécurisation e le développement des activités agro-sylvo-pastorales.

Il s’agira d’aménager et de mettre en valeur  680 hectares de périmètres irrigués autour des barrages d’Andékanda, de Pensa et de Liptougou, en prenant en compte les questions environnementales, et d’assurer la valorisation et la commercialisation  des productions qui en seront issues.

Dans le domaine des infrastructures routières, la BOAD finance à hauteur de 10 milliards de F CFA le projet de réhabilitation de la route communautaire CU9 et de facilitation du transport sur le corridor Lomé-Ouagadougou, afin d’améliorer la compétitivité de l’économie du Burkina  en rendant les échanges commerciaux plus fluides sur l’axe indiqué.

A travers le troisième accord de 5 milliards de F CFA, la banque finance partiellement le projet de renforcement du réseau d’assainissement de la ville de Ouagadougou et de reconstruction d’infrastructures routières au Burkina. Ce projet permettra de réaliser les travaux d’aménagement du parc urbain Bangr-Wéogo.

A l’issue de la signature de ces trois conventions de financement, le président de la Banque ouest africaine de développement M. Adovelande a réaffirmé la disponibilité de la banque à accompagner le Burkina sur les chantiers du développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre