RDC : le chanteur Koffi Olomidé jugé pour coups et blessures à l’encontre de Diego Lubaki.

453 0

Le quadra koraman, comme il se fait appeler, Koffi Olomidé, célèbre chanteur congolais, a passé la nuit en détention. 

Déjà sous le coup d’un mandat d’arrêt en France pour “agression sexuelle”, le fantasque artiste de la République Démocratique du Congo (RDC) a été arrêté mercredi après une altercation avec son producteur Diego Lubaki. Il comparait depuis ce mercredi 15 août 2012 devant  le Tribunal de paix de la Gombe à Kinshasa pour “coups et blessures volontaires” contre Diego Music Lubakile producteur de son dernier album Abracadabra et pour “destruction méchante” des installations de l’hôtel Venus.

À l’audience, pour expliquer l’altercation, Koffi Olomidé a évoqué une « dette de 6.000 euros qui dure trop ». De son côté, Lubaki affirme que cette dernière ne s’élevait qu’à 3.000 euros. S’il est reconnu coupable le chanteur risque 6 mois de prison pour “coups et blessures volontaires” et 5 ans pour « destruction méchante ». Le chanteur a contracté pas moins de 15 avocats pour le défendre.

L’audience reprend ce jeudi 16 août avec les plaidoiries des parties et le réquisitoire.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *