Les histoires insolites de Tanga : Le pagne de la rivale

En courant plus vite que son ombre, on enterre les vivants. C’est toujours mieux de localiser la mère du lionceau avant de griller le dernier en faisant des grimaces à la première.

Opération sécurité

Kadidja aime à en mourir Karim El Fata.  Pour sécuriser ce qui paraît aujourd’hui être aussi volatile qu’un réseau Wifi, Kadidja a, comme un soldat vietnamien, parsemé le dortoir de son « type » de mines anti-rivales.

Plusieurs photos d’elle enroulée comme un boa autour de Karim El Fata  placées comme la crête d’un coq sur la bibliothèque au salon, sur le guéridon, la cuisinière et même sur le panier qui contient les ustensiles de la petite maisonnée. La chambre ? Différents pagnes bivouaquaient dans chaque coin, trompette en bouche, prêts à vriller l’oreille de la première intruse que c’est « occupé » et « terrain miné » !

Kadidja était sereine.

Brèche dans la sécurité

Pourtant, un après-midi, de retour d’un long voyage, elle ne trouva pas son « gars » à la maison. Kadidja entreprit de mijoter un succulent mets à son El Fata d’amour.

Désagréable surprise de trouver la casserole pleine d’un délicieux fumet dont elle n’était pas l’auteur. Sachant que son Karim cuisinait comme un âne qui joue au ballon, donc…

Kadidja fonça dans la chambre revêtir une tenue de combat. Là encore, surprise ! Elle trouva un pagne qui n’était pas le sien étalé en travers d’un lit aux draps en désordre. « Foutaises, une cadavre va mort ! », baragouina-t-elle dans son approximatif français de CM2 oublié.

Tout un plat pour un… pagne !

Dès qu’elle entendit son « futur mari » entrer dans le salon, elle bondit sur lui, griffes en avant :

– C’est qui, la sèchement maladroite et malodorante puanteur que tu as malaxée sur notre lit ?

– Ecoute, c’est ma…

– Maîtresse, évidemment ! C’est profitant de mon absence que tu l’as amenée ?

– Ecoute, c’est seulement hier que…

– Que quoi ? Et puis, tu viens d’où comme ça ?

– J’étais sortie avec elle pour aller…

– Si j’avais attrapé la revêche ébréchée éméchée ici !

– Tu vas me laisser parler oui ? C’est ma…

Le rideau s’écarta sur le visage ridé d’une vieille femme.

– …mère, termina Karim El Fata.

Votre serviteur Tanga ([email protected])

 

 

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page