Les histoires insolites de Tanga : L’apprenti wackman

647 0
(Ph: routard.com)

Pour exercer certains métiers, il faut de la volonté, certes, mais avoir un fond de talent serait mieux avant de s’y engouffrer.

Sékou a décidé de devenir wackman. Le commerce de la crédulité des hommes et des femmes lui semble si florissant qu’il trouve idiot que de nombreuses personnes ne s’intéressent pas à la filière. Il connaît un ancien mendiant converti à l’art divinatoire qui loge aujourd’hui dans une villa à trois étages avec voiture et tout et tout.

Rien n’empêcha donc Sékou de dresser son hangar en secco au coin d’une vague rue et d’y accrocher cette  dégingandée pancarte : « Gran majichien- Règle le problièm de problièm ». La définition de l’homme étant « problèmes », il ne manqua pas de client.

Au premier venu, un homme gêné qui tenait sans cesse son entre-jambe, il dit : « Monsieur, je sais votre problème ! Vous êtes impuissant ! Mais c’est déjà réglé ! » L’homme écarquilla les yeux de surprise et paya sans discuter les 50 000 F CFA que lui réclama Sékou contre un sachet noirâtre contenant une mixture tout aussi noire que le simple et anodin sombre charbon, acheté dans une quelconque rue, qui a été broyé pour l’obtenir.

Voilà pourquoi Sékou fut surpris de revoir le monsieur lui sauter au cou pour le remercier de lui avoir rendu sa virilité. Et Sékou de broyer du charbon à tour de bras et d’en distribuer à tous ses clients qui ne discontinuaient pas dans les remerciements et les cris au miracle. Ainsi naquit le célébrissime Sékou-médicament.

Un de ces jours où l’apprenti wackman était heureux, un homme lui rendit visite. Il était si calme que Sékou lui dit : « Vraiment monsieur, je ne sais pas quel est votre problème ». L’homme sourit et lui dit : « Mon problème, c’est toi ! ». Sékou  toussa et resta silencieux. Il regarde l’homme, l’homme le regarde et lui dit : « Tu  ne me dis pas comment résoudre ce problème ? » Sékou ne pipa mot.

« Je suis wackman comme toi et comme mon problème, c’est toi, je vais le régler à ma manière. Je suis juste venu te prévenir ». Après cela, l’homme se leva et partit. A votre avis, que fera Sékou ?

A samedi prochain pour savoir si vos scenarii correspondront à ce que fera Sékou-médicament.

Votre serviteur Tanga ([email protected])



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *