Djibrill Bassolé à Tokyo : Relations Burkina-Japon au beau fixe

286 0
Le ministère des Affaires étrangères burkinabè et son homologue japonais (Ph : DR)

A l’invitation de Son Excellence Monsieur Koichiro Gemba, Ministre des Affaires étrangères du Japon, Son Excellence Monsieur Yipènè Djibrill Bassolé, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale a séjourné à Tokyo du 26 au 28 août 2012.

Son Excellence Monsieur Yipènè Djibrill BASSOLE a eu une séance de travail avec son homologue japonais, au cours de laquelle ils ont échangé sur des questions bilatérales, sous-régionales et multilatérales d’intérêt commun.

Au plan bilatéral, les deux ministres se sont réjouis de l’excellence des relations de coopération qui existent entre leurs pays et qui sont matérialisées par des visites de haut niveau de part et d’autre ainsi que l’appui technique et financier du Gouvernement du Japon au Gouvernement du Burkina Faso dans ses efforts de développement.

Le Japon « préoccupé » par la situation au Mali

Au plan sous-régional, le Ministre Bassolé a fait un exposé sur la double crise malienne, caractérisée par  le coup d’Etat contre le Gouvernement démocratiquement élu et l’occupation de la partie nord du pays par des groupes rebelles. Il a présenté à son interlocuteur, la situation sur le processus de médiation mené par Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso, au nom de ses pairs de la CEDEAO. Il a sollicité l’appui du Japon aux efforts de médiation pour sortir définitivement de cette crise qui constitue une menace pour l’ensemble de la région.

Son Excellence Monsieur Koichiro Gemba a informé que le Gouvernement nippon est très préoccupé par la crise malienne et souhaite le retour de la paix dans cette partie de la sous-région. A cet effet, il a salué les efforts du Président du Faso dans la médiation de la crise et réaffirmé l’engagement du Gouvernement nippon à soutenir les efforts de la CEDEAO dans la gestion de cette crise.

Convergence de vues au plan multilatéral

Au plan multilatéral, les deux Ministres ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence de la coopération entre le Burkina Faso et le Japon dans les instances internationales et ont positivement apprécié la convergence de vues sur les questions internationales d’intérêt commun pour les deux pays, notamment en ce qui concerne la réforme de l’ONU et l’élection du Japon comme membre permanent du Conseil de Sécurité.

Le Ministre  Bassolé a eu également des entretiens avec l’Ambassadeur Sato en Charge des conflits en Afrique, l’Association des Burkinabè au Japon, le groupe des Ambassadeurs africains à Tokyo, le Président de la JICA et le Président de l’Association pour le Développement Economique de l’Afrique (AFRECO), l’Association TOKUSHUKAI et des hommes d’affaires.

La SCADD au menu

En marge de la visite du Ministre Bassolé, le Japon et le Burkina Faso ont tenu le 28 août 2012, la troisième session des Consultations bilatérales entre les deux pays.

Cette troisième session a été l’occasion d’échanger sur l’état de leur coopération bilatérale et multilatérale et de faire des perspectives. Ils ont également échangé sur le processus de la TICAD V, notamment la Réunion des Experts préparatoire qui se tiendra à Ouagadougou du 15 au 17 novembre 2012 et la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD).

A la fin de son séjour, le Ministre Bassolé a invité son homologue à visiter le Burkina Faso à une date à sa convenance. Le Ministre Gemba a accepté volontiers cette invitation. Le Ministre Bassolé a par ailleurs renouvelé ses remerciements au Gouvernement et au Peuple japonais pour  leur constante sollicitude et surtout pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi que toutes les commodités mises à sa disposition durant son séjour.

Tokyo, le 28 août 2012

Ambassade du Burkina Faso à Tokyo

N.B : Le titre et les intertitres sont de la rédaction 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre