Le message d’Ismaël Traoré au ministre Soungalo : « J’ai écrit ces lignes avec mes larmes… »

732 16
Ismaël Traoré, président de l’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina (Ph: lefaso.net)

Sur notre article sur le lancement des concours directs de 2012, lors duquel le ministre de la Fonction publique, Soungalo Ouattara, a assuré que l’égalité des chances sera respectée, un internaute a réagi sur le forum de Burkina24. Nous avons pensé à reprendre dans la rubrique opinion ce poste où le président de l’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina (AEEHB),  Soumaïla Ismaël Traoré, demande plus d’égard pour les personnes handicapées diplômées du Burkina. Le titre, les intertitres et cette introduction sont de la rédaction de Burkina24.

Je suis très heureux du bon déroulement des concours de la Fonction publique. Seulement, j’ai des larmes aux yeux en ce qui concerne le sort réservé aux personnes handicapées diplômées au Burkina Faso. Deux ans auparavant, quand je lui en ai parlé en direct au téléphone, il m’avait rassuré que la loi viendrait mettre un terme à cette discrimination. Je peux même dire inégalité de traitement devant un besoin spécifique entre diplômés.

« On n’emploie pas les mots à cause de leur beauté »

Car aujourd’hui, la loi est bel et bien votée et prévoit 5% comme quota dans toute entreprise employant plus de 50 employés; et son excellence monsieur Soungalo Ouattara connait bien cette loi puisqu’il parle aujourd’hui chaque fois dans les medias d’égalité de chance sans en expliquer la teneur. Et cela est aussi valable  pour ses collaborateurs.

On n’emploie pas les mots à cause de leur beauté ou pour paraitre plus humain, mais pour changer le monde positivement. Désormais, nous savons lire entre les lignes !! Il faut être clair. Nous faisons partie de ce Burkina émergent ou pas ?
L’égalité des chances consiste principalement à favoriser des populations qui font l’objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Elle implique que les écarts liés au milieu d’origine soient neutralisés.

« C’est le droit d’être libre, en se donnant les moyens de le devenir. C’est comme une justice anticipée, et anticipatrice : c’est protéger l’avenir, autant que faire se peut, contre les injustices du passé, et même du présent»
(André Comte-Sponville –Guide républicain, 2004).

« Monsieur le ministre, suivez votre cœur  et non la loi »

Quand la Déclaration universelle des droits de l’Homme stipule en son article 1 que tous les Hommes sont égaux, c’est une égalité de droit. De ce fait, on ne saurait aucunement, nullement signifier que tous les hommes sont « valides » ou « handicapés »; mais plutôt une inégalité de fait. Et c’est pour réduire cette inégalité de fait que le concept d’égalité de chances est né.

En définitive, l’égalité des chances doit permettre aux couches vulnérables (personnes handicapées, femmes, vieillards) les mêmes chances dans une société émergente car la diversité est une richesse.

« J’ai écrit ces lignes avec mes larmes… »

En somme, monsieur le ministre, je ne veux plus que (vous) appliquez la loi mais  plutôt de suivre votre cœur car le bon sens voudrait que (vous) permettiez  aux personnes handicapées de développer leur capacité, savoir-faire, ingéniosité et surtout leur talent à l’image de notre société !

Sans (rancune), monsieur le ministre.

J’ai écrit ces lignes essentiellement avec les dernières gouttes de mes larmes, très sincèrement.

Ismaël TRAORE


Président de l’Association des Elèves et Etudiants Handicapés du Burkina (AEEHB)

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 16 commentaires

  1. je m,adresse au ministre de la fonct pub,mr 7 anne 2013 jsper q ceux qi on des diplom tecniq pouron participe au concour?si non n,oublie pas q ce son des fils du pays com les autre et d,ailleur mem n,oublie pa q ce ne pa vou qi avie paye leur scolarite.dans la fp ya oci des post tecniq prqoi ne pa les oriente ver la pr diminuer le cout d formation et reduir en mem temp le temp d formation.c,es des gens com vous qi cree les guer civil dan les pays avec vo discrimination.aret cela pdant qil temp sino 1 jr tu sera victim d,1 a…….

  2. bonjour mes amis,
    je profite de cet ?v?nement pour vous envoyer quelques photos de moi. c?est moi en fauteuil roulant et cravat? comme un prince. je sais qu?il ya beaucoup qui ne me connaisse pas encore !! rires !! je n??tais pas trop satisfait de cette journ?e des personnes handicap?es au Burkina-Faso. vous savez pourquoi ? je vais vous l?expliquer. le minist?re de l?action sociale, des enseignements sup?rieurs ont jou? leur partition en donnant 11 bourses aux ?tudiants handicap?s.
    si tous les ?tablissements publics comme priv?s avaient d?cid? de prendre en charge 11 ?tudiants et ?l?ves handicap?s,
    si le minist?re en charge de la formation professionnelle avait donn? 11 bourses de formation,
    si le minist?re de la fonction publique avait elle aussi donner 11 places ou postes pour l?emploi des personnes handicap?es lors des concours de la fonction publique,
    si le minist?re de la sant? avait pris en charge 11 personnes handicap?es dans toutes les structures sanitaires priv?es comme publique,
    si les mairies avaient donner 11 parcelles pour les personnes handicap?es et 11 logements d?cents,
    si l?ordre des architectes et des entreprises avaient pris l?engagement de construire les 11 maisons sur les parcelles que les mairies devraient donn?,
    si chaque compagnie de transport avait d?cid? de garder 11 places dans leur compagnie par an pour faciliter le transport et les d?placements des personnes handicap?es a travers le pays et le monde entier,
    si tous les m?dias et journalistes avaient d?cid? de faire 11 articles et 11 ?missions envers des personnes handicap?es pour l?inclusion des personnes handicap?es,
    si les structures de financement avaient pris l?engagement de financer 11 projets des personnes handicap?es,
    si toutes les entreprises publiques comme priv?es avaient d?cid? de donner 11 postes d?emplois,
    enfin si Monsieur Blaise COMPAORE, Pr?sident du Faso avait accept? de me recevoir au palais afin que je puisse lui parler des probl?mes que vivent les personnes handicap?es au Burkina-Faso et de lui donner par dessus tout mes solutions….cette journ?e allait avoir une autre couleur !! une couleur qui me ressemble, qui nous ressemble et qui nous assemble. c?est ce qu?on appelle la transversalit? et les probl?mes des personnes handicap?es sont transversales, c?est a dire touchent tous les domaines de la vie et m?me le Pr?sident du Faso est concern?… Certains penseront que c'est tr?s, tr?s cher; il n'en est rien, car fiscalement parlant cela d?ductible: cela signifie que si vous financer un projet de 10 million pour une association et si tu dois payer par exemple 30 million aux imp?ts, alors en tant qu'entreprise tu paiera 20 million seulement; on dit qu'on a d?duit les 10 millions.

    N.B : si un de ses ?l?ments ne fonctionne pas, la machine s?arr?te et ce qu?on a voulu ?viter reviendra comme un boum rang ! les bourses ne donneront pas l?effet escompt? dans le cas ou tous ne mettent pas la main dans la p?te ! il faut une synergie d?action, c?est la seule solution.

    un grand merci aux minist?res de l?action sociale, des enseignement secondaire, au fond de solidarit? nationale et des partenaires techniques et financiers pour leur clairvoyance et surtout leur sens du devoir !! merci ind?finiment a tous ceux qui de pr?s ou de loin ont particip? a cette r?alisation. je suis tr?s fier de vous tous.
    merci, merci, merci… !!!

    c'est ma modeste contribution a l??veil des consciences; alors s'il vous plait partager avec tous vos afin cela arrive aux oreilles de nos d?cideurs.

    TRAORE Soumaila dit Ismael
    Expert en politique du handicap ;
    Pr?sident de l?Association des ?l?ves et ?tudiants handicap?s du Burkina (AEEHB); Secr?taire Charg? des Droits Humains a la F?d?ration burkinab? des associations pour la promotion des droits des personnes handicap?es (FEBAH);
    S.G de l?Association pour la d?fense et la Promotion des droits des personnes handicap?es (ADEPROH);
    Membre de la Cellule d?animation du plaidoyer (CAP) en faveur de l?application de la Convention des Nations-Unies relative aux droits des personnes handicap?es; Membre de ALFAO;
    ?tudiant a l?Unit? de formation et de recherche en sciences juridiques et politique UFR/SJP Universit? de Ouagadougou.

    Tel/Cell : 00226 78914232

    00226 7131279

  3. chaque diplome correspond un emploi specifique, sinon qui allait ?tudier?le fait d'avoir les quatres membres ou les yeux ou encore l'ouie ne doit pa etre le crit?re fondamental du merite.mais plutot une preuve de la diversit? et comme je l'ai toujours dit, cette diversit? doit etre une richesse et non vue comme une incapacit? de la soci?t?.si nous voyons des personnes handicap?es dans la rue, les champs, dans les etablissements scolaires et unversitaires et nous constatons leur absence dans les entreprises publiques comme priv?es ainsi que dans les administrations entrain de servir dignement leur pays; on a le devoir de cogiter sur cet ecart d? principalement a notre manque sociabilit?, a notre comportement inhumain, a notre mode de vie qui exclue au lieu d'inclure, qui dechire au lieu de ressembler, qui cr?e le desespoir au lieu de l'espoir et s?, me dans le coeur des couches vulnerables a savoir les personnes handicap?es, un sentiment plus lourd a support? que le handicap lui m?me !!
    c'est cette raison qui me pousse ? ecrire et r??crire mais pas parce que je suis bon en ?criture mais parce que j'ai un mot a dire et j'esp?re au fond du coeur que mes quelques lignes permettrons de changer de regard envers les personnes handicap?es; nous avons beaucoup de potentiel mais il faut savoir l'extraire, c'est l'essentiel. si vous etes fier de moi, vous devez aussi fier des autres personnes handicap?es parce que ce que je fais c'est pour eux ! si vous etes fier de moi, c'est que vous voulez que d'autres me prennent comme exemples, comme guide et si votre but c'est le changement alors ?couter moi et n'ayez pas honte de m'?couter et, que je vous donne des le?ons, des solutions. je vis avec mon handicap aucun specialiste, aucun expert ne peut me dire ce que c'est, ce que ?a fait de vivre dans la peau du handicap; et aucun expert ou specialiste ne m'a appris comment manger, s'habiller, dansser, me deplacer, ?tudier, en somme surmonter les difficult?s de la vie quotidienne; j'ai du tirer cette energie de mon fort interieur!!dans mon pays on peut faire le chemin ensemble et faire evoluer les choses, j'en suis convaincu!! mon papa me dit toujours ceci quand on parle de la vie:"tu r?ve mon fils mais le plus important que Dieu puisse r?aliser tes id?es, c'est tout ce que je te souhaite mon fils.soi fier de toi et oubli que tu es une personne a besoin specifique, ne te laisse jamais marcher dessus".

  4. Merci pour ton courage Ismael j'ai bcp aim? : "On n?emploie pas les mots ? cause de leur beaut? ou pour paraitre plus humain, mais pour changer le monde positivement". Chacun est un handicap? potentiel comme disait T.S au nom de koi avons nous le m?rite

  5. Du courage ? monsieur TRAORE.
    Vivement qu’une loi soit vot? pour tous ceux qui dans le meme le cas que monsieur TRAORE pour leur permettre d’avoir un revenu mensuel pour leur besoins et ceux de leur famille.
    On purrait leur proposer un salaire en fonction de leur niveau d’etude.
    Vivement que son cri de coeur ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd.
    Du courage

  6. Du courage. la vie aujourd’hui n’est pas facile m?me pour les personnes valides ? fortiori les personnes non valides. Les autorit?s doivent se pencher s?rieusement sur cette que question, surtout sur les cas patents comme celui d’Ismael. God bless!

  7. bonjour monsieur le ministre,
    je suis tres heureux du bon deroulement des concours de la fonction publique, seulement j’ai des larmes aux yeux en ce qui concerne le sort reserv? aux personnes handicap?es diplom?es au Burkina Faso.Deux ans au paravent quand je lui en a parler en direct au telephone lors d’une emission radiophonique, il m’avait rassur? que la loi viendrait mettre un terme a cette discrimination, je peux m?me dire inegalit? de traitement devant un besoin specifique entre diplom?s.peut etre que vous ne vous souvenez plus!c’est le moment de vous raffraichir la memoire.car aujourd hui la loi est belle et bien vot?e et prevoit 5% comme quota dans toute entreprise priv?e comme publique employant plus de 50 salari?s; et son excellence monsieur soungalo ouattara connait bien cette loi puisse qu’il parle aujourd hui chaque fois dans les medias d’?galit? de chance (reprise plusieurs fois dans la loi et dans la Convention des Nations-Unies relative aux droits des personnes handicap?es et que le Burkina est partie) sans en expliquer la teneur et cela est aussi valable que pour ses collaborateurs.on n’emploi pas les mots a cause de leur beaut? ou… pour paraitre plus humains; mais pour changer le monde positivement.desormais nous savons lire entre les lignes !! il faut etre claire, nous faisons parti de ce Burkina emergent ou bien pas?Bon sang, tu es aussi mon p?re !! pourquoi traite tu ton enfant ainsi?Parce que je suis tout simplement une personne handicap?e?
    pour montrer ta mauvaise foi, tu es all? jusqu’a violer la loi en fermant definitivement les porte de l’?cole de la magistrature aux personnes aveugles et pourtant elles ont une maitrise en droit; la note de ta mauvaise foi stipule que pour participer aux concours il faut un certificat medical qui atteste que tu as une acuit? visuelle de 10/10 et pourtant toi m?me tu n’a pas 10/10 puisque tu porte des verres correcteurs. on t’a suppli? en son temps de laisser monsieur souleymane ouedraogo, un diplom? aveugle composer mais tu es rest? de marbre,insensible a notre requ?te.
    Et vous les journalistes, pourquoi vous ne posez pas les questions sur le handicap aux ministres comme convenus !! pourquoi vous , les journalistes vous ne publiez pas les articles sur nos conditions de vie et de survie comme ce qui etait ecrit dans le contrat qui nous lie vous a moi !! Ou bien pensez vous que nous n’avons pas droit a un emploi qui nous rendrait digne et respectable, on veut servir notre pays avec fiert??Peut etre que c’est plus juste pour vous de penser que les personnes handicap?es sont par vocation, par nature et par destination des mendiants, des sous hommes, des dechets de la soci?t?, des tar?s, des monstres !! je sais vous ne m’aimer point, je le lis dans vos yeux, vos gestes et actes de tous les jours!! oui je sais malgr? votre semblant de bont?, de sourire!! mais c’est pas grave, un jour vous me donneriez raison …
    les concours pour integrer la fonction publique pour cette ann?e a toujours cet amer constat de notre exclusion et de plus belle fort mani?re, l’existence d’une loi qui nous prot?ge et connue par tout le gouvernement ne nous sauve pas et ne nous prot?ge pas non plus; sinon l’assembl?e nationale allait demander des comptes aux entreprises et administrations qui violent ses textes!!! j’esp?re me tromper !!
    je continue ma th?se sur l’?galit? des chances!!
    l’?galit? des chances consiste principalement ? favoriser des populations qui font l’objet de discrimination afin de leur garantir une ?quit? de traitement. Elle implique que les ?carts li?s au milieu d’origine soient neutralis?s.
    “c’est le droit d’?tre libre, en se donnant les moyens de le devenir. C’est comme une justice anticip?e, et anticipatrice : c’est prot?ger l’avenir, autant que faire se peut, contre les injustices du pass?, et m?me du pr?sent.”
    Andr? Comte-Sponville – Guide r?publicain, 2004
    donc quand la declaration universelle des droits de l’homme stipule en son art 1 que tous les hommes sont egaux, c’est une egalit? de droit et de ce fait ne saurait aucunement, nullement signifier que tous les hommes sont “valides” ou “handicap?s” ou que nous sommes tous pauvre ou riche, cela va au dela; mais plutot une inegalit? de fait et c’est pour reduire cette inegalit? de fait que le concept d’?galit? de chances est n?.en definitive l’?galit? des chances doit permettre aux couches vulnerables (personnes handicap?es, femmes, vieillards) les m?mes chances dans une soci?t? emergente car la diversit? est une richesse.
    en somme monsieur le ministre, je ne veux plus que tu applique la loi mais suit ton coeur car le bon sens voudrait que tu permette aux personnes handicap?es de developper leur capacit?, savoir faire, ingeniosit? et surtout leur talent a l’image de notre soci?t?!! sans rancoeur monsieur le ministre.
    j’ai ecrit ses lignes essentiellement avec les derni?res gouttes de mes larmes, tr?s sinc?rement monsieur le ministre.

    faites circuler et partager svp !!
    Isma?l TRAORE
    Pr?sident de l’Association des El?ves et Etudiants Handicap?s du Burkina (AEEHB).

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *