Camp vacance informatique 2012 : une cinquantaine de personnes formées à la maitrise de l’outil informatique.

484 0

L’Association des Jeunes Scientifiques du Burkina-Faso ( AJS-BF) a une fois de plus, et ce depuis huit, ans respecté sa coutume: celle d’organiser un camp vacance informatique. Après une session bien réussie, une cérémonie a eu lieu ce lundi 04 septembre 2012 pour marquer la clôture et remettre leurs attestations aux participants.

remise d’attestation à un apprenant par la coordinatrice de l’ AJS-Benin. (Ph. B24)

Cela fait déjà huit ans que l’ AJS-BF poursuit son initiative de former les jeunes à la maitrise de l’outil informatique, par l’organisation des camps vacances informatique. Cette année encore ce fut une réalité. Pendant deux semaines une cinquantaine d’apprenants, des jeunes issus de toutes les couches de la société, élèves , étudiants, fonctionnaires, particuliers ont  appris durant cette session des modules tels que : Microsoft Excel, Power point, Access, Publisher et bien d’autres.

Durant la cérémonie qui a marqué la clôture du camp, les participants ont reçu leurs attestations. Aussi l’AJS-BF n’a pas omis de reconnaitre le soutien que leur apportent les partenaires comme l’ Ecole de Formation des Enseignants du Primaire (EFEP), le Lycée Wend-Puiré de Saaba, le service des TIC du Ministère de l’éducation Nationale, le Campus numérique; des partenaires qui ont reçu des attestations de reconnaissance. En soutient à l’association sœur, mademoiselle Eudoxie Bessan, coordinatrice de l’AJS-Benin a marqué de sa présence la cérémonie.

le coordinateur de L’AJS-BF (Ph.B24)

Pour les éditons à venir, le coordinateur de l’ AJS-BF demande un grand soutien de la part  des autorités, car, dit-il, « nous voudrions bien que ses formations soient gratuites ,mais il nous faudra un grand soutien ». Actuellement la formation se fait  à un prix forfaitaire de 3000 francs, juste pour gérer les différentes charges. Le parrain Monsieur Gombila Pierre Claver Tapsoba quant à lui dans son  mot de clôture a félicité  les initiateurs qui suivent le train du développement. Selon lui « la technologie est un pilier important du développement car considérée comme l’or du moment”, ajoutant qu’elle donne “une ouverture sur le monde ». Il encourage donc les initiateurs à continuer dans la même lancée. Rendez-vous est donc pris en 2013 pour la dixième édition.

le parrain Mr Gombila Pierre Claver Tapsoba (Ph.B24)

Aminata Sangaré (Stagiaire)



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *