Journée Internationale de l’alphabétisation: Irina Bokova appelle à faire de l’alphabétisation une priorité politique

367 0

Le 8 septembre de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de l’alphabétisation. Face à l’analphabétisme qui touche encore plusieurs personnes dans le monde, la célébration de cette journée veut souligner l’importance de l’alphabétisation. Cette année, elle vise à mettre en exergue le caractère essentiel de la relation entre alphabétisation et paix. A cette occasion, voici le message de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, qui appelle notamment à faire de l’alphabétisation une priorité politique.

Message de Mme Irina Bokova,

Directrice générale de l’UNESCO,

à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation

8 septembre 2012

Cette année, la Journée internationale de l’alphabétisation met l’accent sur le caractère essentiel de la relation entre alphabétisation et paix.

Une paix durable repose sur le respect des droits de l’homme et de la justice sociale.

L’alphabétisation, base de toute forme d’éducation et d’apprentissage tout au long de la vie, constitue l’un de ces droits.

L’alphabétisation est un préalable à la paix, car ses multiples bienfaits portent à la fois sur les sphères humaine, culturelle, sociale, politique et économique.

Dans les sociétés d’aujourd’hui, qui reposent sur le savoir, la sous-alphabétisation est plus que jamais synonyme d’exclusion et de marginalisation.

Selon les chiffres les plus récents (2009), 793 millions d’adultes, dont une majorité de filles et de femmes, n’ont pas les compétences associées à l’alphabétisation de base. De plus, 67 millions d’enfants en âge d’être scolarisés dans le primaire ne vont pas à l’école et 72 millions d’adolescents en âge de suivre un enseignement dans le premier cycle du secondaire ne peuvent pas non plus exercer leur droit à l’éducation, le risque étant de voir grandir ainsi une nouvelle génération d’analphabètes.

Cette situation inacceptable constitue un frein aux efforts déployés pour réduire la pauvreté et promouvoir le développement humain.

Elle représente une violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ainsi qu’une menace pour la paix et la sécurité.

L’alphabétisation est un accélérateur de développement et un facteur de paix.

Tout d’abord, l’alphabétisation autonomise les individus, en leur permettant d’acquérir les compétences et la confiance nécessaires pour rechercher des informations essentielles et faire des choix éclairés qui auront une incidence directe sur leurs familles et leurs communautés.

Ensuite, l’alphabétisation est une condition nécessaire pour que les individus participent effectivement aux processus démocratiques, fassent entendre leur voix dans les organisations locales, acquièrent des connaissances politiques et contribuent ainsi à influer sur la qualité des politiques publiques.

Enfin, les programmes d’alphabétisation renforcent la compréhension mutuelle, en permettant aux individus d’échanger leurs idées et d’exprimer, préserver et développer leur identité et leur diversité culturelles.

Aucun pays ne peut espérer fonder durablement la paix s’il ne trouve pas les moyens d’établir une confiance mutuelle entre ses citoyens grâce à des systèmes d’éducation inclusifs qui prônent la compréhension mutuelle, le respect, la tolérance et le dialogue.

Il est essentiel d’intégrer l’alphabétisation dans les processus de renforcement de la paix afin de semer les graines de la paix, de favoriser le dialogue et la réconciliation et de fournir aux jeunes et aux adultes les compétences nécessaires pour trouver un emploi décent.

Les Prix internationaux d’alphabétisation 2011 récompensent les programmes innovants qui démontrent le rôle central que joue l’alphabétisation dans la promotion des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la résolution des conflits et de la diversité culturelle. Toutes les initiatives montrent que, même dans les contextes les plus difficiles, des programmes d’alphabétisation de qualité donnent des résultats et apportent un changement durable dans la vie des jeunes et des adultes.

Investir dans des programmes d’alphabétisation relève d’un choix de développement essentiel et censé. L’alphabétisation est une composante clé des stratégies en faveur du développement durable et de la paix. Elle est au coeur de la réalisation de l’Éducation pour tous et des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Le monde a impérativement besoin d’un engagement politique accru en faveur de l’alphabétisation, accompagné d’une mobilisation de ressources suffisantes, afin d’étendre à plus grande échelle les programmes qui ont fait la preuve de leur efficacité. Aujourd’hui, j’exhorte les gouvernements, les organisations internationales, la société civile et le secteur privé à faire de l’alphabétisation une priorité politique, pour que chaque individu puisse développer son potentiel et participer activement à l’élaboration de sociétés plus durables, plus justes et plus pacifiques.

Irina Bokova



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *