Transport routier: le Guide du Conducteur Routier désormais disponible pour le Burkina

368 0

Les conducteurs routiers du Burkina possèdent désormais d’un guide, à l’instar d’autres pays de la sous-région. Le lancement de ce guide élaboré avec l’appui du Centre ouest africain pour le commerce de l’USAID, est intervenu officiellement ce mercredi à Ouagadougou, en présence du Secrétaire général du Ministère des transports, des partenaires et des acteurs du secteur du transport routier.

Le besoin d’un document de référence, avec des informations uniformes et claires qui peuvent guider les professionnels du transport routier était devenu pressant au Burkina Faso, un pays où l’essentiel des échanges commerciaux passe par voie routière et où les indicateurs des pratiques anormales ne donnent pas encore satisfaction. Qui plus est, des guides similaires publiés au Ghana et au Mali ont fait la preuve de leur utilité et donné satisfaction.

Le nouveau Guide dont le lancement est intervenu ce mercredi,  contient des informations uniformes, utiles et accessibles par un chauffeur. Il s’agit des numéros d’urgence, des procédures à suivre en cas d’accident, du comportement à adopter en cas de tracasseries aux postes de contrôle, ainsi que la localisation et la marche à suivre aux ponts bascules qui appliquent désormais les réglementations relatives à la charge à l’essieu.

“La majorité des chauffeurs sont des analphabètes et ont besoins d’informations uniformes et claires”, selon Abdoulaye Ouédraogo, trésorier de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB).  “Avec ce guide, ils pourront être chaque fois en règle et se défendre aussi au cas où on leur demande autre chose que ce qui figure dans le guide”. Pour permettre aux bénéficiaires de s’impregner du document, le Ministère et ses partenaires misent entre autres sur une large distribution des exemplaires, mais surtout sur “les canaux des organisations professionnelles de transport pour disséminer le contenu entre pairs” a indiqué Joachim Méda.

Le Guide du Conducteur Routier, un livret de 20 pages, a été conçu et élaboré par le comité national de facilitation, avec l’assistance du Centre ouest africain pour le commerce de l’USAID, qui diffuse, à l’occasion de la rencontre qui se tient à Ouagadougou, les résultats concernant la gouvernance routière au Burkina.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre