Conférence internationale de l’OACI sur la sûreté de l’aviation : le Burkina Faso prend la Vice-présidence

549 0
Assemblée OACI Septembre 2012

Du 12 au 14 septembre 2012, s’est tenue à Montréal, sous l’égide de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), la 1ère Conférence mondiale de haut niveau sur la sûreté de l’aviation civile.

Cette conférence qui réunissait plus de 700 délégués composés de ministres et de fonctionnaires de haut rang représentant 135 pays et 27 organisations internationales, avait pour objectif de réfléchir sur la manière de mettre en œuvre des mesures de sûreté plus resserrées sur une base durable. Plus précisément, il s’est agi de s’entendre sur des approches coordonnées fondées sur les risques, approches qui offriront des solutions à la fois plus efficaces et plus efficientes pour les aéroports, les compagnies aériennes et les passagers.

Délégation du Burkina à l’OACI

Le Burkina Faso, à l’instar de beaucoup d’autres pays africains, a participé activement à cette rencontre par la présence de son Ministre des Transports, des Postes et de l’Économie Numérique, Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Le ministre Burkinabè, profitant de la tribune qui lui a été offerte, a réaffirmé l’engagement du Burkina Faso, de tous ses pairs africains, en faveur des priorités de la sûreté de l’aviation ainsi qu’à l’égard des résultats de la conférence. Il a également tenu à rappeler à l’assemblée les différentes actions entreprises par les États africains à travers de nombreuses rencontres régionales et sous-régionales, afin de démontrer la haute priorité qu’ils accordent à la sûreté de l’aviation en Afrique.

Dans son propos, Me Gilbert Noël Ouédraogo a également tenu informée  l’assemblée, des actions envisagées par les États africains dans le domaine de la sûreté de l’aviation, notamment :

– Les réflexions entamées pour la création de groupes régionaux de sûreté de l’aviation, à l’instar des groupes régionaux de planification et de mise en œuvre (PIRG) dans la navigation aérienne; ce modèle s’étant révélé probant dans la mise en œuvre de programmes continentaux

– Le renforcement du mécanisme régional avec l’OACI inscrit dans le Mémorandum d’entente en vigueur, particulièrement en ce qui concerne le développement et l’appui à la mise en œuvre de la sûreté de l’aviation, conformément à la résolution de la 37e Assemblée de l’OACI sur la sûreté de l’aviation

– La revue des memoranda d’accords avec la Commission européenne de l’aviation civile (CEAC) et la Commission latino-américaine de l’aviation civile (CLAC) pour d’éventuels amendements aux fins d’une harmonisation avec la feuille de route de l’Afrique en matière de surette de l’aviation

Fait important à noter lors de cette conférence, le Burkina Faso, sur proposition du Venezuela a été nommé Vice-président de cette conférence afin de seconder les Émirats Arabes Unis qui en assuraient la présidence. Cette responsabilité attribuée au Burkina Faso, vient démontrer que la sûreté de l’aviation est une préoccupation mondiale nécessitant la collaboration active de tous les états.

Dîner offert par la Mission permanente du Burkina Faso à l’OACI ©Burkina 24

Le jeudi 13 septembre 2012, la Mission Permanente du Burkina Faso au Conseil de l’OACI, pour le compte des États d’Afrique de l’ouest avec à sa tête Son Excellence Monsieur Moumouni Diéguimdé, a offert un dîner en l’honneur du Ministre Me Gilbert Noël Ouédraogo. Au nombre des invités qui étaient principalement des ministres, représentants et directeurs généraux, l’on pouvait noter également la présence de Son Excellence Monsieur Adrien Koné, ambassadeur du Burkina Faso au Canada, , ainsi que celle de l’éminent Dr. Assad Kotaite, Président d’honneur à vie de l’OACI.

En rappel, cette conférence est la première réunion de haut niveau sur la sûreté de l’aviation organisée par l’OACI depuis 2002, date à laquelle les États membres ont adopté, à la suite des attaques du 11 septembre 2001, une nouvelle stratégie mondiale de sûreté de l’aviation. La conférence appuie aussi la mise en œuvre de la Déclaration sur la sûreté de l’aviation adoptée à la 37e session de l’Assemblée de l’OACI en 2010 et fait suite à une série de rencontres régionales organisées par l’OACI en 2011 et 2012 visant à établir un consensus en matière de sûreté.

Fatoumata Loumé Diallo

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *