Les histoires insolites de Tanga : Le Totem

448 0

Manger son totem est-il dangereux au 21e siècle ? Dans le doute, s’abstenir.

« Un chat, tu ne mangeras pas ! » Tel est l’interdit qui plane sur  le fruit de la semence de notre ancêtre inconnu. De ma 3e année à mon BAC, on m’a bassiné avec cela et j’étais amusé de voir que je ne pouvais même pas me fâcher quand ce sournois et impertinent animal me volait mon poisson ou prenait mes habits pour des toilettes publiques.

Mais j’arrivai en ville. Cinq dures années à l’Université me firent oublier mon village et un dur travail ingrat de fonctionnaire sans le sou firent voir mes yeux plus que la réalité. Ces interdits me sortirent de la tête et furent jetés dans la poubelle des croyances inutiles et archaïques.

C’est ainsi qu’après avoir mis pratiquement un an sans goûter la chair d’un poulet, je ne  me posai pas de question quand un collègue me servit une viande qu’il a qualifiée de délicieuse. Savoureuse, en effet, lui ai-je dit quand j’ai fini de me curer les dents.

C’est alors qu’il trouva le moyen de me dire que je venais d’ingurgiter goulûment mon totem. Remué quelque part quand même, j’ai appelé un oncle qui me rassura qu’il y avait plus de fumée que de braises.

Je fus rasséréné et ne pensai plus à « l’incident ».

Mais il y a des fois où l’homme demande des conseils là où il sait qu’il aura ceux qui l’arrangent. Mon oncle était un rebelle du village.

C’est ainsi qu’une semaine plus tard, ma femme me demanda pourquoi je faisais de si bizarres bruits la nuit. Je ne savais pas de quoi elle parlait. C’est ainsi qu’un matin, je me réveillai sans ma femme et mon enfant dans la maison. Sur le lit, un dictaphone dont j’appuyai la touche « play » me sortit de désagréables miaulements de chat.

Avec ma voix.

Votre serviteur Tanga ([email protected])



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *