Sénégal: le journaliste Cheikh Yérim Seck condamné à 3 ans de prison ferme

319 2

Reconnu coupable du viol d’une jeune fille, Cheikh Yérim Seck, patron de Dakaractu a été condamné à trois ans de prison ferme et au paiement de 3 millions de F Cfa à la victime ce mercredi.

Le journaliste sénégalais Cheikh Yérim Seck a été accusé, début septembre, d’avoir violé Ndèye Aïssata Sall, une étudiante de 20 ans et fille d’un magistrat. La défense du journaliste a opposé aux accusations de viol une relation sexuelle consentante.

Mais à l’issu du délibéré intervenu ce mercredi, les juges ont donné suite au réquisitoire du procureur de la république, selon la presse sénégalaise. Ils ont condamné le journaliste à 3 ans de prison ferme ainsi qu’au paiement de 3 millions de F Cfa de dommages et intérêt à la partie civile

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 2 commentaires

  1. franchement honte a la justice senegalaise. pour une fille de 20 ans et de surcroit une etudiante ne peut ?tre viol?e par un homme aussi respectable comme Y?rim SECK. tout simplement c'est par ce qu'elle est la fille d'un du corp judiciaire.
    que justice soit rendue ? Y?rim!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre