A voir cette semaine à Ouagadougou

326 0

Jeudi 27 septembre 2012

Sur le site du SIAO,  à partir de 16h :  Ouverture officielle du Salon Internationale du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), sous la Présidence de son Excellence le premier ministre, Luc Adolphe TIAO.

-A l’Institut Français de Ouagadougou (ex-CCF/Georges Méliès), à 18h30 : Rendez-vous des cinéphiles

            Les cinéphiles pourront découvrir l’un des maîtres du cinéma : Clint Eastwood. Acteur, réalisateur et producteur, il a marqué le monde du 7e art de son empreinte.

-Au Goethe Institut, à 19h

Projection du film Le Foulard noir de Boubacar DIALLO, un film qui replonge le spectateur dans la triste réalité des mutineries qui ont secoué tout le Burkina Faso en 2011.

– Au  Jardin de la musique Reemdoogo à Goughin, à 20h30 : Début des festivités commémorant les 60 ans de carrière de la cantatrice Ado Gorgo Léontine : enregistrement de l’émission Kalédéïscope.     Durant plusieurs décennies, elle arboré les couleurs de la musique moaga à travers le pays et même à l’extérieur. Malgré la disparition de son mentor le Laglé Naaba Abga, elle a continué dans la même lancée. Pour rendre hommage à cette dame de fer de la musique traditionnelle, le successeur de Laglé Naaba Abga, en la personne du Laglé Naaba Tigré, des activités sont prévue pour se tenir  à Ouagadougou.

Vendredi 28 septembre 2012

-Suite Salon Internationale du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) sur le site du SIAO.

-Café-concert de l’artiste Dabré Moussa à l’Institut Français de Ouagadougou (ex-CCF/Georges Méliès), à 19h

-Café-concert de l’artiste Noël D. MINOUNGOU à l’Espace Culturel Gambidi (derrière le Musée National), à 19h30.

Ce sera le lieu pour tous les mélomanes de découvrir une valeur sûre de la musique moderne burkinabè.

-Suite des festivités commémorant les 60 ans de carrière de la cantatrice Ado Gorgo Léontine : 20h30 : Concert-hommage à la Maison du peuple en présence d’autres artistes traditionnels et même modernes.

Samedi 29 septembre 2012

-Suite Salon Internationale du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) sur le site du SIAO.

-Concert de Mawndoé à la Maison du peuple à 20h30.

            Le membre de l’ex-groupe Yeleen évolue aujourd’hui en solo. Après avoir présenté son album aux mélomanes de la ville de Sya (Bobo-Dioulasso), il sera du côté de Ouagadougou ce week-end.

– Projection de la série policière allemande Face au crime organisée par Goethe Institut à la cité universitaire « La Chinoise » à Gounghin, à 19h.

– A l’Institut Français de Ouagadougou (ex-CCF/Georges Méliès), à 20h30 : Concert Voltaïques 2e partie

            Après le succès remporté par la première série de concerts voltaïques organisés par l’institut français du Burkina Faso au mois de janvier 2012, cette 2e édition rassemble d’autres légendes de la culture burkinabè.

            Sur scène, le public pourra redécouvrir Amadou Ballaké, Saidou Richard TRAORE (de Seydoni Production), Oger Kaboré, Pacheco, Salambo et Désiré TRAORE. Ils seront accompagnés par l’orchestre les Elites du Faso et les cuivres d’Alpha VINDOU.

-Au Centre culturel Madiba Mataï (face au stade du 4 août) à 21h30 : Concert-reggae de Dick Marcus

Les amateurs de reggae sont invités à communier avec les rastafaristes.

Dimanche 30 septembre 2012

-Concert de Floby pour les tout-petits à la Maison du peuple, à 14h

– Clôture du Salon Internationale du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) sur le site du SIAO.

-A 16h à Dassagho: Match retour de football opposant les artistes-comédiens et techniciens de la scène de Goughin à ceux de Dassasgho, .

            C’est un cadre qui vise à créer une scène émulation entre les artistes de la ville.

                                                                                                                                                                                                                                                                                             

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre