Sommet sur le Sahel: le médiateur de la CEDEAO vers la sortie

321 0

Nommé médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, Blaise Compaoré s’est démêlé afin d’imposer le dialogue comme mode de résolution de la crise. Seulement, voilà: la donne a changé depuis quelque temps, avec la précision d’une intervention militaire pour libérer le Nord du Mali qui était au cœur du sommet spécial sur le Sahel ce mercredi en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Alors que l’option de l’intervention militaire gagne désormais en précision et  en adhésion, il y a l’image d’un homme et ses efforts qui semblent en train de s’effacer de la scène: celui du président du Faso, médiateur de la CEDEAO au Mali comme il l’a été ailleurs dans d’autres crises. Et pour comble de tout, le sommet spécial convoqué et tenu ce mercredi sur le Sahel, avec une large vue sur le Mali, et qui devrait voir la nomination d’un envoyé spécial pour la région, sonne comme une mise en touche du médiateur.

Et s’il n’en était rien, il n’est du reste pas sûr que celui qui avouait encore trouver les extrémistes d’Ansar Dine plus disposés à négocier ne rencontre le rejet des Maliens. Tant des bruits se font de plus en plus entendre qui semblent dire que le médiateur fait double jeu.

Même s’il ne s’est jamais opposé à l’intervention militaire, l’attachement du Président du Faso à sa médiation ne fait pas de doute, pendant que même ceux qui ont un intérêt direct à négocier, du moins pour sauver des otages, appellent haut et fort à intervenir militairement et vite. Au nom d’un coaching adapté à la nouvelle donne, il faut donc comprendre que la communauté internationale qui penche définitivement pour l’intervention militaire et l’a encore rappelé à travers le sommet sur le Sahel, ne va plus composer avec le médiateur de la CEDEAO.

 

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 1 commentaire

  1. A quoi sert la m?diation du Burkina dans la crise malienne?Blaise compaore a montre son incomp?tence face ? la crise, il le doit reconnaitre;il faut qu'il arr?te de flatter les maliens qu'il est capable de r?soudre la crise .seul l'intervention militaire peut sauver le MALI.Blaise a int?r?t ? pr?parer son d?part pour pr?server les acquis de la d?mocratie qu'il a mis en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre