Concert live de Mawndoé à Ouagadougou : la soirée dans les moindres détails

737 3
Mawndoé sur scène – Ph. B24

Ils l’attendaient depuis l’annonce de son départ du Faso, et encore plus la sortie de son album solo, et n’ont pas manqué l’occasion de le revoir sur scène. Les quelques centaines de spectateurs qui ont fait le déplacement de la Maison du Peuple ce Samedi 29 septembre 2012 n’auront aucunement été déçues ! En effet, en plus du spectacle live que leur a réservé Mawndoé, ils ont eu droit à un défilé d’artistes en première partie, venues apporter leur soutien à l’artiste du jour.

Commencée avec un léger retard, la soirée a été animée par Daouda Sané de BF1, et est partie sur beats hip-hop. Ainsi le groupe Malba a eu l’occasion de faire découvrir au public des chansons de son album fraichement sorti. Puis, la belle Nourat n’a pas manqué de faire rougir avec sa petite robe rouge ; en ont témoigné les cris poussés par les spectateurs à sa vue et au cours de sa prestation. Rose Sabine a produit à peu près le même effet dans son complet noir complété par ses chaussures à talons hauts d’au moins 15 centimètres, qui ne l’ont pas empêchée d’esquisser des pas de danse au milieu de ses danseurs.

Sami Rama, Floby, Duuni Yaam, Dumba Kultur… que des stars !

La liste de la première partie s’est poursuivie avec Isaac Wayedone, le vieux Yacouba Compaoré et sa Guitare de Tenga, Duni Yaam et Dumba Kultur qui ont fait un passage remarqué. Ils ont laissé la scène à Alif Naaba, le prince aux pieds nus, frère d’Alkabore, qui n’a pas manqué de venir apporter son soutien à son ami Mawndoé. Suivra, en live et accompagnée de la Dernière Trompette Juniore, celle que les mélomanes appellent affectueusement Maman Rovane.

Floby arrive à l’improviste…

Aussi en live et accompagnée de sa fille, Sami Rama est venue montrer aux Burkinabè qu’elle n’a pas quitté la musique, contrairement à la rumeur qui court, et qu’elle prépare son retour en force. La grande surprise de la soirée s’appelle Floby ! Il est arrivé à l’improviste, voulant participer à la fête de Mawndoé, sous les cris et les acclamations des spectateurs plus que ravis de le voir ! Tout aussi surprenant a été le dévouement de son manager de Ismaëla Papus Zongo, présentateur de l’émission Le Café sur la RTB. Il est venu brancher la guitare et placer le micro du Prince de Nioko.

Floby et son manager Papus Zongo – Ph.B24

Le Tchad était là

Jusque-là, les spectateurs avaient déjà eu beaucoup de plaisir, sans pour autant avoir encore vu la raison de leur présence en ces lieux. Il fallait noter la grande représentation de la communauté tchadienne au Faso, en bonne place en face de la scène. On pouvait entendre le youyou des fan-clubs de Mawndoé, dont plusieurs membres étaient vêtus de t-shirts rouge marqués ‘’I’m a lion’’, titre d’une des chansons phares de l’album ‘’Daari’’.  Au cours de sa prestation, on pourra lire la même chose au dos du t-shirt du chanteur. Le message est passé, c’est sûr !

Le public debout – Ph.B24

Enfin, le voilà !

La star de la soirée est enfin montée sur scène sous la clameur des appels des fans debout, sentant qu’il n’est plus loin. Tandis que son t-shirt affichait le drapeau du Burkina, ceux de ses musiciens affichaient celui du Tchad : Valery Bertrand venu de Poitiers à la guitare solo, Sylvain Paré à la guitare basse et à la batterie Yacouba Lengane pour qui le concert aurait pu ne pas se tenir. En effet, le jeune musicien, membre de la Dernière Trompette Juniore, a bravé un paludisme grave pour donner toute la magie au spectacle.

Il devra être transporté à la clinique pour se faire soigner à la fin de la soirée. La salle en liesse a chanté avec Mawndoé les chansons dont elle connaissait les paroles sur le bout des doigts, et gardait son calme pour découvrir les nouvelles chansons qu’il leur proposait alternativement.

Mawndoé chante avec sa nièce Kenza – Ph.B24

Même si le public n’a pas été à la hauteur de l’attente, ce concert aura marqué les esprits par sa qualité artistique et émotionnelle. Mawndoé s’est dit satisfait et déterminé à réaliser le projet de construction du mur d’une école primaire dans le quartier Tampouy de Ouagadougou. Il se prépare aussi à repartir au Tchad où il compte remplir un stade de football avec son projet ‘’Neige au Sahel’’ avant de repartir pour d’autres dates en Europe. Cependant, il dit toujours avoir son pied-à-terre au Faso, qu’il porte dans son cœur.

 

Encore plus de détails

* Le moins chanceux de la soirée aura surement été Isaac Wayedone. Son  CD a d’abord été refusé par le lecteur de disques, le forçant à prester d’abord en  a cappella, avant de revenir après que le problème  ait été résolu.

* Le mercure a continué à monter dans la salle au passage du duo Dumba Kultur en acoustique. Là, l’équipe d’organisation a craint pour la calebasse dont s’était emparée Alkabore de Dumba Kultur, ce qui n’était pas du tout prévu ! Mais heureusement, elle a résisté aux coups de poing du chanteur surexcité. La calebasse était en réalité prévue d’abord pour Alif Naaba. Ses musiciens ont alors dû refaire des réglages sur les micros qui avaient été dérangés essentiellement par cet imprévu.

* Zoug Nazagda et Kisto Koimbré, eux, ont “travaillé” sur les artistes sur scène tout en esquissant des pas de danse. Ils ont été accompagnés dans leur élan par des spectateurs lambda qui ont défilé tout au long de la prestation de Mawndoé pour le couvrir d’argent. Les rappeurs Smockey et Ziza, les hommes du showbiz Walib Bara et Salif Sanfo ont aussi fait le déplacement, pour ne citer que ceux là. 

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Tr?s grand reportage car il nya rien a ajouter pour tous ceux qui etaint la ou pas .
    Moi j’ai trouv? mawndo? a la hauteur du spectacle meme si le public n’?tait pas au grand rendez-vous !vivement bon vent et du courage pour la suite !

  2. Tr?s grand reportage car il nya rien a ajouter pour tous ceux qui etaint la ou pas .
    Moi j'ai trouv? mawndo? a la hauteur du spectacle meme si le public n'?tait pas au grand rendez-vous !vivement bon vent et du courage pour la suite !

  3. sawadogo koglapinda edmond |

    la soir?e fut belle m?me si elle a commenc? avec un retard.il faut noter que j ai senti l’absence de Smarty ds les melodies comme j avais ressenti l’absence de Manwdo? lors de la cr?ation de Smarty ? l’institut fran?ais.juste pour dire que les deux talents se compl?tent.vivement qu il revienne ensemble pour notre bonheur.peace and love.merci.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *