IRSS : 39 professionnels africains de la santé à l’école de la recherche en VIH/SIDA

455 6
Les 39 professionnels soignants ont immortalisé leur passage à l’école de l’IRSS (Ph : Burkina 24)

Du 3 septembre au 2 octobre 2012, 39 professionnels de la santé venus de sept pays d’Afrique ont pris part à la 4e édition du Cours régional de Formation à la recherche en santé avec orientation VIH/SIDA et santé de la reproduction (FOREVIH). Ce cours est organisé chaque année par l’Institut burkinabè de recherche en sciences de la santé (IRSS).

« Ces connaissances nous permettront de contribuer à notre manière à l’émergence de l’Afrique ». Ces propos sont du Dr Yacouba Doumbia, médecin ivoirien de santé publique et l’un  des 39 participants à la 4eédition du cours régional FOREVIH qui  vient de fermer ses portes ce mardi 2 octobre 2012 sur une note plutôt satisfaisante.

Dr Yacouba Doumbia, médecin ivoirien de la santé publique, représentant les participants (Ph : Burkina 24)

Taux de succès : 79%

En effet, sur 24 participants à l’évaluation générale, 19 ont obtenu leur certificat, soit un taux de succès de 79%. Le représentant des encadreurs, Maurice Yaméogo, a estimé qu’avec ce taux, « le message est passé ».

Le message en question est d’initier les 39  professionnels de la santé (médecins, psychologues, pharmaciens, doctorants en médecine, infirmiers, suivi-évaluateurs, biologistes et géographes) aux méthodes de recherche en VIH/SIDA et en santé de la reproduction. En effet, selon l’IRSS, les professionnels suscités et les associations qui œuvrent dans la lutte contre le SIDA ne sont pas dotés des outils nécessaires pour effectuer des travaux de recherche complets et efficaces.

Apprendre à faire de la recherche de haut niveau

Voilà pourquoi ce cours d’été, qui est à sa 4eédition (après 2009, 2010 et 2011) organisé par l’IRSS, a, en trois sessions, outillé ces apprenants d’Afrique francophone (Burkina Faso, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Tchad, Togo, Congo Brazzaville et Sénégal) en élaboration de protocoles de recherche, analyse de données et  rédaction d’article scientifique.

Le directeur de l’IRSS, Sylvin Ouédraogo (veste), remettant une attestation à un participant visiblement heureux (Ph : Burkina 24)

« C’est ceux qui acceptent de chercher le savoir qui dirigent le monde », a commenté le Pr Basile Guissou, délégué général du CNRST (Centre national de la recherche scientifique et technologique), dont relève l’IRSS, à la cérémonie de clôture. Il s’est dit « très satisfait » et « très fier » de voir ces jeunes participants préférer le savoir à la danse !

Atteindre les OMD

Plus sérieusement, il a insisté sur l’importance de la recherche pour chaque pays. Plus spécifiquement, il a espéré que l’un des objectifs de ce cours soit atteint, notamment contribuer à atteindre les OMD dont l’échéance est prévue dans 4 ans et pour lesquels les pays d’Afrique sont à la traîne.

Pr Basile Guissou aux apprenants : “Je fonde l’espoir que vos recherches seront de meilleure qualité pour le bien-être des populations” (Ph : Burkina 24)

 « Je fonde l’espoir que les recherches que vous allez maintenant conduire seront de meilleure qualité pour le bien-être des populations », a-t-il formulé.

Pour ce qui concerne FOREVIH, soutenu cette année par trois ONG, le Pr Basile Guissou a annoncé que le ministère de la Recherche scientifique « s’engage à appuyer cette initiative dans les années à venir ». 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

AS DJ : Karasco DJ n’est plus

Posté par - 9 octobre 2015 2
Karasco Dj, de la formation musicale “Les As Dj”, est décédé ce jour vendredi 09 octobre à Ferkéssédougou en Côte-d’Ivoire.…

Il y a 6 commentaires

  1. B24 vous ?tes la meilleure! saurait ?t? la presse classique il n'y aurait pas de commentaire et les participants s'ils ne sont plus au Burkina acc?deront difficilement ? l'information. Mais auparavant disont merci aux initiateurs qui permettent depuis 2009 plus de 100 chercheurs d'obtenir des financements pour r?aliser leurs ?tudes ? travers la bonne r?daction des projets de recherche. Longue vie ? IRSS

  2. je vous donne le groupe facebook que les participants de la 4eme promo ont cr?e pour maintenir le contact. Je vous invite ? rejoindre le groupe pour des contacts. Merci
    Pour vous informer que la page facebook du village est creee.Pour y acceder et vous faire inviter, tapez dans la barre de recherche de Facebook : ” Reseau des Chercheurs de l’Afrique Centrale et Occidentale (RECHACO-IRSS)”.

    Merci d’y poster les photos et videos de l’ecole d’ete.

    Excellente journee a tous

    Prosper SAGBOHAN

  3. Gado Maty Direction R?gionanle de la Sant? Publique de Tahoua au NIger |

    Je suis ravis de faire connaissance de ce centre ? travers ce courriel. Je f?licite les promoteurs pour cette r?flexion d’ouvrir ces sessions pour le renforcement de capacit? des professionnels de la sant?. En g?n?ral nous sommes tr?s mal outill?s pour mener les recherches et aussi mal organis?s.Nous d?pensons trop d’?nergie mais nous ne savons pas de fois o? nous en sommes, quels r?sultats et quels impacts. Nous investissons beaucoup ces derni?res ann?es dans le domaine de la sant? de la reproduction et en particulier dans le VIH pour atteindre les OMD de 2015 mais beaucoup reste ? faire. Pour mieux se situer les recherches s’imposent ? nous. Seulement j’?tais surpris de voir que parmi les participants il n’y a aucun du Niger. Je ne sais pas si c’est un manque d’information? En septembre j’?tais ? Ouaga et par hasard j’?tais log? dans l’h?tel des conf?rences o? se passait la session de formation. Cela m’a beaucoup interess? et je souhaiterai qu’? la prochaine session que je soit parmi les participants.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *