Transport urbain : Fada N’Gourma adopte le “taxi-moto”

376 0
Taxi-moto – Ph. B24

Fada N’Gourma, l’une des plus grandes villes du Burkina, se développe au gré de l’urbanisation. Tous les secteurs sont plus ou moins touchés, et le transport voit des innovations s’opérer. Un exemple en est le taxi-moto devenu populaire dans cette ville depuis plusieurs mois.En matière de transport en commun au Faso, les taxis ravissent la première place à l’autobus. Par exemple à Ouagadougou, la capitale du pays, le taxi vert court toutes les grandes rues. Cependant on assiste à l’installation du taxi “tricycle”, qui revient surement moins cher aux clients, et va dans des endroits où ne veulent pas s’aventurer les taxis verts.

Par contre à Fada, même si les taxis tricycles s’installent peu à peu, ce qui marche de mieux en mieux, c’est le taxi-moto ! Le mode de transport en commun le plus utilisé au Bénin et au Togo a été adopté par la population de Fada. Vu que tout le monde ne possède pas une moto ou un vélo, encore moins une voiture, les usagers n’hésitent pas à payer le taximan pour qu’il les transporte à l’arrière de sa moto sur une distance plus au moins grande et à un prix abordable. Se faufilant alors entre les voitures et les autres motocyclistes, les jeunes gens qui exercent ce métier ne se font pas prier, puisque cela rapporte de plus en plus.

Pour en savoir d’avantage sur les aléas du métier de taxi-moto, nous avons rencontré, à Fada, un jeune garçon qui l’a pratiqué pendant ses vacances scolaires. Cela lui a permis au moins de rentabiliser son temps, et de se faire une expérience de la vie active.

Cette évolution du transport urbain semble un bon business pour les jeunes de Fada, que pourraient bien copier des jeunes gens d’autres localités. Les problèmes qu’on pourrait voir venir avec cela sont certainement du domaine de la sécurité routière et aussi de la réglementation de la circulation. Il est alors grand temps que le Ministère des Transports mène des réflexions visant à proposer une meilleure réglementation de la circulation dans nos villes, et surtout à la faire respecter par tous.

Vous trouverez plus de détails dans la vidéo liée à cet article en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre