Bebey Prince Bissongo : Un nouvel album pour les fans de musique métissée

99 0
Bebey Prince Bissongo (Ph: Page facebook de l’artiste)

Bebey Prince Bissongo, guitariste-chanteur burkinabè fait un parfait alliage entre la modernité et sa tradition pour une bonne musique. Depuis 2005 qu’il réside à Lyon, ce talentueux artiste a pris part à la 13e édition du festival de jazz de Tanger au Maroc (Tanjazz) qui s’est ténu du 19 au 23 septembre 2012. Le quotidien marocain Le Matin dans un entretien avec le guitariste-chanteur partage son parcours et ses ambitions.

 « Tout a commencé en 1998 lorsque j’ai remporté le Prix du meilleur instrumentaliste los de la Semaine nationale de la culture (SNC) » confie l’artiste à Afat Sakhi du journal Le Matin. Une bourse de la communauté française de Belgique lui a permis de se perfectionner en pratique en tant qu’auteur et compositeur.

Pour Bebey Bissongo le Burkina fait du jazz avec les moyens de bord malgré l’absence d’une école académique dans  ce domaine. Et c’est sa passion pour la musique qui l’a conduit à émergé dans ce genre musical surtout avec l’aide d’amis français.

Aujourd’hui l’artiste fait de la musique métissé en se référant aux différents rythmes de son terroir. Cela donne une coloration des musiques locales avec les influences  jazz,  particulière au style de Bebey Bissongo. Il n’oublie surtout pas de puiser dans le répertoire de l’Empereur Bissongo, son père  dont il est particulièrement fier.

Bebey avec ses musiciens (Ph : Page facebook de l’artiste)

Le fils Bissongo s’inspire de tout et de rien. « Même le son d’une cloche » ou « le bruit d’une pièce de monnaie »  peuvent être ses sources d’inspiration. Mais il y a des moments ou rien de tout cela ne lui dit mot. Il ajoute que la musique est universelle et le paysage musical est tellement vaste que tout peut être source d’inspiration.

Bebey vient de mettre un nouvel opus sur le marché qui s’intitule « Limaniya ». A cet effet il compte se concentrer sur la tournée qui a déjà débuté avec des dates prévues en France et en Afrique. Pour cette fin d’année il prévoit de travailler sur  un nouveau projet de musique plus acoustique  et intimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre