Port obligatoire de l’uniforme scolaire : les élèves se prononcent !

607 3
Abzèta Kaboré, élève au lycée Mixte de Gounghin (Ph : Burkina 24)

Depuis quelques années au Burkina Faso, l’obligation de porter l’uniforme scolaire  a été instauré dans tous les établissements scolaires, qu’ils soient publics ou privés. Cette décision de porter la tenue  est-elle bien reçue ou pas ? Qu’est-ce que  les élèves en pensent ?
 Ils portent l’uniforme scolaire par obligation, mais tout de même ils s’y plaisent  


Pour la majorité des élèves, porter la tenue scolaire est tout d’abord une obligation. Cela fait partie du règlement intérieur, donc il faut obéir. Malgré ce côté obligatoire, certains ont  tout de même appris à aimer leur uniforme scolaire, comme Fayçal Soura élève au lycée mixte de Gounghin. « Je portais la tenue par obligation, mais avec le temps j’ai appris à l’aimer, parce qu’elle nous facilite beaucoup de choses par exemple, elle ne  sesalit pas vite.» Fayçal a ses raisons d’aimer la tenue. Et les autres, pourquoi apprécient-ils leurs tenues scolaires ?

L’uniforme permet aux élèves d’être sur le même pied d’égalité

L’uniforme est une obligation, mais les élèves s’en accommodent et y trouvent même des avantages (Ph : Burkina 24)

Les élèves épousent le principe du port obligatoire de l’uniforme scolaire, en grande partie parce que le port de  l’uniforme évite toute  sorte de discriminations, comme l’entend Abzèta Kaboré. «Avec la tenue tous les élèves sont pareils, dit-elle, personne ne sera complexé, car il y en a qui n’ont pas assez de vêtements… ». Grâce Lankoandé du LTAC  est aussi de cet avis, en soutenant que « la tenue est la bienvenue, du moment où elle nous garde de porter nos vêtements de la maison, déjà qu’on n’en a pas assez ! »

La tenue scolaire est plus décente


Quant à certains élèves, le port de la tenue est bien, tout simplement parce c’est plus décent. Pour  Remi Tonka du Lycée de la Jeunesse, « l’uniforme scolaire nous évite, de voir les habillements extravagants des filles et certains styles de garçons. » Mireille Kafando, du ST  Viateur, quant à elle, soutient que « si on laissait les filles s’habiller comme elles l’entendent, cela n’allait pas être bien ».

Il faut quelques améliorations sur les tenues scolaires


Les élèves  voudraient néamoins demander quelques améliorations. Remi Kader Tonka propose que l’administration de son école revoit la qualité de leur uniforme, car dit-il « nous venons juste de commencer, mais nos uniformes perdent déjà leurs couleurs ». Abzèta  Kaboré, elle, souhaiterait que l’administration laisse aux élèves le choix de leur modèle. « C’est déjà un grand effort que de porter la tenue, l’administration devait au moins nous laisser coudre le modèle que nous désirons. »

Visionnez également la version vidéo  de cet article en cliquant ici. 

Il y a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre