Lancement du catalogue des technologies et innovations : l’IRSAT apporte du progrès

338 0
Le Ministre Gnissa Isaïe KONATE, remettant un exemplaire du catalogue à la représentante de la coopération japonaise © BURKINA24

Au Burkina Faso les chercheurs cherchent et trouvent, chantait une vedette de la chanson moderne burkinabè. A ce refrain l’on pourrait répondre qu’il reste aux utilisateurs de s’imprégner de ces trouvailles pour en bénéficier pleinement. Pour honorer ce vœu pieux, l’Institut de Recherche en Sciences Appliquées (IRSAT) a décidé de mettre sur le marché des publications, la première édition d’un Catalogue des Technologies et Innovations, Collection Technologies et Innovations,  ce vendredi 05 octobre 2012.

Couvrant les secteurs de l’énergie, de la mécanisation, des substances naturelles, des technologies alimentaires et de l’environnement, la production de ce catalogue est née de la  réflexion d’experts et de spécialistes en la matière. De leurs travaux, il est ressorti la nécessité de la création d’une base de données, vu que les micro-entreprises, les PME et PMI, principales demandeuses de ses trouvailles, en ont fortement besoin pour passer le cap d’entreprises de subsistance à celui de structures qui doivent satisfaire les exigences des marchés nationaux et internationaux. Avec la publication de ce Catalogue des Technologies et Innovations qui est composé de 179 pages,  l’IRSAT veut donc donner  une réponse aux besoins exprimés par les ONGs, les services d’appui technique, les jeunes entrepreneurs et tout utilisateur souhaitant améliorer sa production.

Au-delà de la version papier de cette publication, l’IRSAT envisage de créer une base de données sur ces Technologies et Innovations en ligne qui sera régulièrement mise à jour pour satisfaire les utilisateurs. Ce catalogue y sera également pris en compte. Sachant que ce document n’est qu’à sa première édition, et que des insuffisances pourraient y être décelées le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Monsieur Gnissa KONATE a invité toutes les capacités exerçant dans le domaine des sciences appliquées et des technologies à se joindre à l’équipe de l’IRSAT afin de l’améliorer pour les éditions à venir.

Présentant quelques innovations et technologies réalisées au Burkina Faso, telles le fermenteur de soumbala, le foyer amélioré à balles de riz, la batteuse-nettoyeuse de riz et de fonio, le Professeur Bréhima DIAWARA, Directeur de cet institut en a appelé à la vigilance. Même si des équipementiers font de mauvaises interprétations de ces innovations et technologies, il est du devoir des utilisateurs d’être très vigilants afin de ne pas s’adonner à l’usage de  d’instruments contrefaits et dangereux. Pour cela, la création d’une structure de certification de ces trouvailles s’avère nécessaire.

Ce catalogue a vu le jour grâce à l’appui de partenaires techniques ayant pris part à son édition. Ce sont la FAO, l’ONUDI, les bureaux de Coopération Danoise, Suisse, Allemande et les services techniques des Ministères de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Commerce.

Créé en 1997, l’IRSAT est l’un des quatre instituts du CNRST. Ses missions sont de contribuer à définir, à élaborer et mettre en œuvre la Politique Nationale en matière de Recherche-Développement dans les domaines techniques que sont les substances naturelles, l’énergie, la technologie alimentaire et la mécanisation. Ainsi, poursuit-il les objectifs que sont de faire connaître les technologies et innovations générées et adoptées par les utilisateurs, mais aussi les Technologies et Innovations importées et diffusées avec ou sans amélioration ; de favoriser la mise en relation directe des chercheurs, inventeurs, innovateurs et utilisateurs et de créer une base de données sur les technologies et innovations existantes au Burkina Faso. En d’autres termes, l’IRSAT se veut un cadre perpétuel d’échange entre inventeurs et utilisateurs.

 L’ère de la daba est en train d’être révolue, a dit le Directeur de l’IRSAT. Il faut donc s’atteler à innover.

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre