Journée Mondiale des Enseignants 2012 : une journée pour célébrer les enseignants

114 0

Le 5 Octobre est une date très importante pour les  acteurs de l’éducation, car elle marque la journée mondiale des enseignants, ce depuis 1994.Une conférence de presse s’est tenue à  cet effet, et c’est en présence de plusieurs journalistes, que les membres des  organisations syndicales de l’éducation se sont exprimés ce vendredi.

M.Mamadou Barro membre du F-SYNTER

Le 5 Octobre de chaque année est célébrée la journée mondiale des enseignants. Pour cette édition, le Burina Faso n’est pas resté en marge de la célébration. Le thème « Agissons pour les enseignants » est simplement un appel à toute la communauté, de soutenir et d’honorer le métier d’enseignant, car les enseignants jouent un rôle très important dans l’éducation à tous les niveaux.

Cette journée permettra aux différents enseignants, de parler de leurs difficiles conditions de travail et ensemble trouver des solutions idoines, pour y remédier. En effet, des problèmes il n’en manque pas. Ils ont cité entre autres l’effectif très élevé dans les salles de classe, l’absence d’infrastructures adaptées, distances très longues à parcourir pour les apprenants, salaires de misère pour le personnel au regard des contraintes énormes du métier. Ils notent que la situation est pire au niveau de l’enseignement privé.

une vue des journalistes pr+®sents.

Pour M. Mamadou Barro membre du F-SYNTER, les problèmes énumérés ne font  que réduire la qualité de l’enseignement, car dit-il « par exemple, le nombre pléthorique  d’élève dans les salles de classe met en jeux la question d’espace, et la sollicitation de la voix des enseignants, qui sont obligés souvent d’utiliser des microphones. Penser – vous que dans ces conditions ,  les enseignants  peuvent  suivre tous les élèves ?» Il demande de ce faite l’apport de l’état.

Les acteurs de l’éducation sollicitent une forte contribution de l’État pour offrir un environnement favorable aux enseignants. Une augmentation de salaire serait la bienvenue, ainsi que l’augmentation des infrastructures adaptées au milieu, mettre l’accent sur une formation appropriée des enseignants et aussi revoir leur mode de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre