Démission de l’ambassadeur Paré: Lettre ouverte à S.E.M le Premier Ministre

351 3

Dans une lettre parvenue à notre rédaction, un groupe d’associations et de mouvements met en garde contre un acharnement et un “règlement de compte” entre clans, suite au rapport de l’Autorité Supérieure du Contrôle d’État qui met en cause le Pr. Joseph Paré. Les signataires estiment “que les choses se sont faites à dessein pour vilipender et porter atteinte à l’intégrité morale du Professeur”. Voici ci-dessous l’intégrité de la lettre ouverte au Premier ministre:

                                                                                                                                                                                                     Ouagadougou, le 08 octobre 2012

Objet : Lettre ouverte à son Excellence Monsieur le Premier Ministre.

Excellence ; votre arrivée à la tête du gouvernement burkinabè avait et continue toujours de susciter des espoirs. Nous vous en remercions vivement. Cependant, une inquiétude demeure actuellement. C’est celle de la crainte que les récentes investigations et rapports de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat (ASCE) ne se muent en un véritable règlement de compte entre des éventuels clans du parti majoritaire.

C’est dire que nous sommes préoccupés voire déçus de la manière dont le rapport de l’ASCE a été dressé contre le Professeur Joseph PARE, Ambassadeur du Burkina Faso au près de la République française. Sans être des juristes confirmés, il est évident que le « sacro-saint » principe élémentaire du contradictoire n’a pas été respecté lors de l’élaboration du rapport (Cf. Jeune Afrique N°2698 du 23 au 29 septembre 2012). Pourquoi un tel empressement ? C’est en cela que nous estimons que les choses se sont faites à dessein pour vilipender et porter atteinte à l’intégrité morale du Professeur.

Bien connu des milieux scolaire et estudiantin, le professeur Joseph PARE est selon une expression consacrée des juristes « un bon père de famille », un homme intègre, disponible et toujours à l’écoute des autres. Toutes les personnes qui l’ont connu et travaillé au près de lui vous le confirmeront. D’ailleurs lors de son mandat à l’UNESCO, il avait été le seul membre à renoncer à sa prise en charge au profit du budget de l’institution. Cela ne représente qu’un minimum d’exemple de valeur d’intégrité que nous vous relatons du Professeur.

Convaincus de son intégrité morale, nous voudrons que cette histoire soit très rapidement tirée au clair, afin de le voir blanchi et rétabli dans ses droits. Nous tenons à préciser que nous tiendrons pour responsable tous ceux qui s’acharnent  à tort contre lui en cas de dégradation du climat social surtout en milieux scolaire et universitaire.

Veuillez agréer Excellence monsieur le Premier Ministre, l’expression de notre profonde considération.

Ont SIGNE : Mouvement pour la Promotion de l’Education et de l’Ethique (MPEE);  Jeunesse unie pour la promotion de la Culture Démocratique et du Genre (JCDG) ; Jeunesse Unie pour le Développement Participatif (JUDP); Association Burkinabè pour la Formation et l’Emploi des Jeunes (ABFE); Mouvement pour un Burkina Solidaire (MBS); Jeunesse Unie de la Boucle du Mouhoun (JUBM); Jeunesse engagée pour un Burkina Emergent (JBE).

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 3 commentaires

  1. Est-ce que Par? a d?tourn? ? Je ne ‘en sait rien. Mais ce n’est pas parce que quelqu’un a mal g?r? qu’il a d?tourn?! Il faut d’abord prouver que ce M. a d?tourn? avant d’entacher sa reputation. Mais on sait au moins que tous les march?s de ce pays va ? la famille compaor? et belle m?re!

  2. vus les l?ches bottes de soit disant Jeunesse…….mon oeil!vous n’?tes que des rapaces qui voulez profiter des largesses de cet homme.mais ne vous inqui?tez pas.sa va vous chauffer.

  3. Humm … cette histoire ne sent pas bon. C’est quand m?me bizar qu’on saute un Ambassadeur, repr?sentant sp?cial du Pr?sident sans l’avoir inform?. Il est certainement tomb? en disgr?ce, ou alors c’est une guerre interne. Wait and see!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre