Mali : Une marche pour l’intervention militaire au nord

99 0
Manifestants pour l’unité du Mali en avril 2012 (Ph: AFP)

Les maliens ont  marché  ce jeudi 11 octobre 2012 dans le centre de Bamako. Cette information rapportée par l’AFP  indique que, sortis en milliers, ils réclament l’intervention militaire de la CEDEAO dans le nord du pays.  

La foule a damé les rues de la capitale malienne en brandissant  des banderoles et pancartes de soutien au Premier ministre Cheik Modibo Diarra et à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO).  « Capitaine Sanogo, tous les militaires au front », était écrit sur l’une d’elle pour témoigner également de leur appui à l’armée.

Des slogans et banderoles fustigeaient la rébellion touarègue du Mouvement de libération de l’Azawad (MNLA).

Pour déloger les groupes islamistes armés qui occupent la moitié du nord Mali, un projet de résolution a été proposé le 10 octobre par la France à ses partenaires du Conseil de sécurité de l’ONU. Ce projet presse la CEDEAO et l’UA de préciser dans les 30 jours les modalités pour l’intervention militaire.

« Ouvrir dès que possible un processus de négociation crédible afin de rechercher une solution politique viable respectant la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale du Mali », est une invite mentionné dans le texte du projet de résolution au gouvernement malien et aux touaregs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre