Reconnaissance mondiale : Le BBDA obtient le trophée ISAQ

427 0

Pour les qualités de ses services, ses bons chiffres d’affaires et bien d’autres critères d’excellence, le Bureau Burkinabè des Droits d’Auteurs (BBDA), structure chargée de la gestion des droits des artistes burkinabè, a été récompensé du trophée ISAQ décerné par l’organisation Business Initiatives Directions (B.I.D.). C’est le fruit de longues années de labeurs.

La B.I.D. est une organisation internationale qui récompense la qualité de prestation des entreprises et sociétés à travers une Convention qu’elle organise, chaque année. Elle est orientée vers la promotion de la culture de la qualité et de l’amélioration continue des performances des entreprises du monde entier. Les critères de sélection pour ce prix sont la satisfaction du client, les stratégies de communication, les Benchmarking, l’information et analyse des données, le leadership, la planification et la prise de décision, les ressources humaines, la formation continue, les procédés de Production, les chiffres d’affaires et  l’ISO 9000

C’est le 30 septembre dernier, à Genève, que le BBDA, a reçu ce prix. Ce trophée obtenu par notre nationale de gestion des droits d’auteurs, est inscrit dans la catégorie Or et est dénommé « Prix ISAQ, International Star for Quality ». La matérialisation de ce prix a été faite par la réception d’un trophée et d’un certificat. Ce certificat représente le fruit des efforts que font les entreprises primées pour le respect de l’environnement, des communautés où elles opèrent ; l’écoute permanente du client, le service à la clientèle, le service après-vente, le développement durable de ces entreprises elles-mêmes, la réduction des frais et la fixation concurrentielle des prix.  Pour le Directeur Balamine OUATTARA, l’important n’est pas nécessairement la valeur monétaire de ce prix, mais la confiance que cela établira entre le BBDA et ses différents usagers.

Reconnu pour la qualité de ses prestations, le BBDA reçoit également des stagiaires de nombreuses régions du monde et surtout recommandés par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Ses cadres sont aussi sollicités dans de nombreux autres pays pour apporter leur expertise. Créé en 1985, cette structure a distribué, 419 000 000 Fcfa en 2011, comme droits d’auteurs. Ce prix est donc un stimulant pour aller de l’avant.



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *