FRSIT 2012 : le prix du Président du Faso revient à Hamadé Ouédraogo et Soma Mariam

698 0
Le ministre de l’Innovation Gnissa Konaté (boubou) remettant le Prix du Président du Faso à Hamadé Ouédraogo et Mariam Soma (Ph : Burkina 24)

Le 10e FRSIT (Forum national sur la recherche scientifique et l’innovation technologique) a officiellement clos ses portes ce samedi 13 octobre 2012. Mais les expositions continuent jusqu’au dimanche 14 octobre. 24 lauréats ont été primés lors de ce FRSIT pour un montant total de près de 22 millions de F CFA.

Le 10e FRSIT a clos officiellement ses portes ce samedi à la Maison du peuple, et à en croire la Secrétaire permanente, Clémentine Dabiré, et le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation, Gnissa Konaté, les objectifs ont été atteints. L’exposition des résultats de recherche, les 26 communications en ateliers, les quatre conférences qui ont réuni chercheurs, inventeurs et innovateurs du Burkina et d’ailleurs ont permis de trouver des « solutions scientifiques et technologiques »  à la crise énergétique que traverse l’Afrique. Il ne reste plus qu’à les valoriser.

Une stratégie décennale pour valoriser la recherche burkinabè

Pour la Secrétaire permanente du FRSIT, Clémentine Dabiré, les objectifs du 10e FRSIT sont atteints (Ph : Burkina 24)

Gnissa Konaté a indiqué que cette question est un défi pour son département et qu’une  stratégie décennale nationale de valorisation des résultats de la recherche a été élaborée et prendra effet dès le début de l’année 2013.

 En attendant, « l’espace jeunesse qui trouve », qui devrait permettre aux élèves et aux étudiants de s’initier déjà à la recherche, a été un succès, selon les organisateurs. Ce qui lui a d’ailleurs valu deux prix d’une valeur totale de 1,5 million  de  F CFA.

Hamadé et Mariam remportent les 5 millions du Président du Faso

Hamadé Ouédraogo (à d.) devant ses combustibles qui lui ont valu le prix du Président du Faso (Ph : Burkina 24)

Parlant justement de prix, le haut patron de ce 10e FRSIT, le Président du Faso Blaise Compaoré, a remis un prix d’une valeur de 5 millions de F CFA aux inventions et aux résultats de recherche les plus méritants. C’est Hamadé Ouédraogo et  Mariam Soma qui ont eu le mérite de se partager ce pactole pour leurs travaux de recherche respectifs. Le premier, avec son équipe, a inventé des combustibles écologiques solides faits à base de  produits forestiers non ligneux comme les noix de karité ou les graines de Jatropha. Quant à Mariam Soma et ses collaborateurs, il s’agit d’une étude sur la valorisation des déchets de la ville de Ouagadougou.

Rendez-vous en 2014 pour le bilan et les perspectives du FRSIT

En plus de ce prix, 23 autres, d’une valeur de près de 17 millions de F CFA, ont été remis par plusieurs ministères du Burkina (agriculture, commerce, transports, énergie, éducation, innovation, environnement, etc.), institutions sous-

Quelques personnalités du monde scientifique ont été décorées chevaliers de l’ordre national (Ph : Burkina 24)

régionales (UEMOA, CEDEAO, UA), institutions scolaires (2iE, Université de Ouagadougou  et de Bobo-Dioulasso) et bancaires (ECOBANK) à des chercheurs, inventeurs et innovateurs. Le Pr Grégoire Sissoko, le président du jury de ce 10e FRSIT, a recommandé que les lauréats soient suivis et leurs inventions valorisées.

Le rendez-vous est pris pour 2014 où la 11e édition s’interrogera sur « 20 ans du FRSIT, bilan et perspectives ». Un diner-gala a lieu ce samedi soir afin de récolter des fonds pour venir en aide aux enfants drépanocytaires. En outre, quelques personnalités scientifiques d’Afrique et d’Europe (3 en tout) ont été décorées lors de la clôture de ce 10e FRSIT.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *