Grande Muraille Verte: La société civile s’approprie l’initiative pour mieux lutter contre la faim

507 0
Les participants à l’atelier régional sur la Société civile et la Grande Muraille Verte. (Ph.B24)

Des acteurs de la société civile s’approprient l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel, dans l’objectif de mieux s’impliquer dans lutter contre la faim. L’atelier ouvert ce mardi à Ouagadougou à cet effet part de l’engagement  de la société civile dans les questions de sécurité alimentaire qu’il veut renforcer à travers leur implication dans la mise en oeuvre de l’Initiative de la Grande Muraille Verte. 

Une cinquante d’acteurs, étatiques et non étatiques, de neuf pays d’Afrique sont réunis à Ouagadougou du 16 au 18 octobre, avec pour objectif de s’approprier l’initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel dont l’objectif global est de contribuer à la lutte contre la dégradation des terres et la désertification, ainsi que leurs effets sur l’environnement et sur les populations africaines à majorité agricoles.

Alors que la communauté internationale commémore la Journée Internationale de l’Alimentation, l’atelier régional organisé par le SPONG en partenariat avec la FAO et le Réseau Sahel Désertification, place dans ses objectifs la question de la sécurité alimentaire et entend outiller les acteurs pour la mise en œuvre du projet continental de Grande Muraille Verte, qui vise entre autres à améliorer la sécurité alimentaire.

M. Nignan Yongo, président du conseil d’administration du SPONG

Pour le président du Conseil d’administration du SPONG, la question de sécurité alimentaire occupe une place importante dans les actions de la société civile qui multiplie les cadres de concertation pour mieux s’impliquer dans les différentes initiatives, comme en témoigne un récent atelier sur le programme TerrAfrica. Le souci de la société civile, déjà dynamique sur les questions environnementales, de faire le lien entre l’Initiative de la Grande Muraille Verte et la question de sécurité alimentaire a été salué par le Ministre de l’Agriculture, Laurent Sédégo, qui a ouvert l’atelier et dont le département est “l’un des principaux utilisateurs des produits et résultats attendus de la mise en œuvre de l’initiative Grande Muraille Verte”.

Laurent Sédégo, Ministre de l’Agriculture et de l’Hydraulique, patron de l’atelier. (Ph.B24)

Pendant les trois jours et sous le thème: “Société civile et Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel: s’approprier l’initiative et mobiliser l’opinion pour lutter contre la faim et la pauvreté”, les participants vont améliorer leur connaissance de l’Initiative et adopter entre autres un document de vision stratégique commune et harmonisée.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *