Promouvoir les femmes par le cyclisme, une idée de l’Association Béoog-Nééré qui fait son chemin

636 0
Béoogo Tour 2012 © Burkina24

Contribuer à la promotion des femmes de Bendogo par une course cycliste, l’idée est d’une association de jeunes du quartier, Bééog-Nééré, qui a mobilisé un grand monde pour la deuxième édition de sa course cycliste, Béoogo Tour, en présence des autorités coutumières du quartier, ce dimanche 14 octobre dans la matinée.

La promotion de la jeunesse et de la gente féminine est au cœur du combat de l’association Béoog Nééré qui a tenu deux activités sportives à cet effet ce dimanche 14 octobre: un tournoi de maracana au profit de la jeunesse et une course cycliste féminine. 24 femmes d’associations de Bendogo ont rivalisé d’endurance et de vitesse à coup de pédale, sous un soleil d’aplomb. Sur une distance d’environ 3km, parcourue deux fois, Ouédraogo Blandine de l’association Yilguemdé a créer la surprise générale en franchissant la ligne d’arrivée, très loin de ses concurrentes.

Ouédraogo Blandine, lauréate de Béogo Tour 2012 © Burkina 24

Une victoire remportée haut les mains, avec un vélo empruntée à une voisine pour la course et qui lui vaut le trophée du vainqueur, un VTT tout neuf, 20.000 F Cfa et une bassine comme prix. En plus d’elle, l’Association a récompensé les quatre autres premières par des bassines et des enveloppes financières allant de 10.000 f Cfa à 15.000 f Cfa. A 50 ans, Blandine Ouédraogo, visiblement très émue, n’avait pas imaginé remporter la victoire parmi ses filles. Malgré cet âge, l’usage au quotidien du vélo a joué en sa faveur, car, confie-t-elle, “j’utilise le vélo chaque jour“.

C’est d’ailleurs l’usage de ce moyen de déplacement, économiquement accessible et utile aux femmes dans leurs activités économiques quotidiennes, qui a guidé l’association vers le cyclisme.  “Il y a un engouement des femmes pour le cyclisme et nous avons voulu les encourager dans l’usage de ce moyen qui leur est familier, et saluer ainsi leur combat au quotidien”a expliqué le président de l’association, Bonaventure Zoundi, qui pense déjà à renforcer la qualité de l’organisation, après deux éditions, en associant les professionnels de ce sport.

Bonaventure Zoundi, président de l’association Beoog-Nééré © Burkina 24

Qui plus est, en organisant la course cycliste féminine ainsi que le tournoi maracana qui jouait également sa finale ce dimanche, l’association Béoog-Nééré a voulu donner de nouveau un cadre de rencontre et de fraternité, d’une part aux femmes et d’autres part à la jeunesse de Bendogo. L’objectif de promouvoir la jeunesse et la gente féminine n’a pas laissé indifférent le parrain de l’édition, Monsieur Zèba Adama, pour qui, “une jeunesse qui se bat pour les femmes et les jeunes mérite d’être soutenue”.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *