Grande muraille verte : Les acteurs de la société civile s’engagent à reverdir le sahel

173 0
Les participants se sont appropriés l’initiative et la mobilisation de l’opinion pour lutter contre la faim et la pauvreté (Ph: Le Quotidien)

La 1ère rencontre des organisations de la société civile sur la  grande muraille verte a refermé ses portes ce jeudi 18 octobre 2012. Depuis le 16 octobre des participants d’Afrique et d’ailleurs ont réfléchi sur le thème : « société civile et grande muraille verte pour le Sahara et le sahel : s’approprier l’initiative et mobiliser l’opinion pour lutter contre la faim et la pauvreté». Des engagements ont été pris à l’issu de cet atelier régional.

Plus de 50 participants étaient à cet atelier régional organisé par le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales au Burkina Faso (SPONG) sous l’égide du Réseau sahel désertification (RéSaD). Du 16 au 18 octobre, ils se sont penchés sur des questions de lutte contre la faim et la pauvreté à travers le développement des zones arides.

1ère rencontre du genre, des engagements ont été pris par les participants de la société civile pour l’occasion. Il s’agit, entre autre, de contribuer à l’identification des facteurs de blocage au niveau local et national. De restituer le contenu de l’atelier. De sensibiliser et interpeler les gouvernements respectifs en accroissant leur mobilisation dans tous les domaines touchants à la conception et la mise en œuvre de la grande muraille verte.

Par ailleurs, Patrice Burger du Centre d’action et de réalisation international a exhorté les participants à visiter le Bureau de vérification des idées reçues (BVIR). Ce bureau selon lui se trouve en chacun des participants.

La grande muraille verte est un projet continental de développement. Son objectif global est de contribuer à la lutte contre l’avancée du désert et à la mise en valeur des zones sahélo-sahéliennes à travers une gestion durable des ressources naturelles et la lutte contre la pauvreté.

Marcus G Julien KOUAMAN (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre