Étalons du Burkina : Le torchon brûle entre Paul Put et Sidi Napon

469 0
Sidi Napon et Paul Put doivent travailler main dans la main

Les Étalons du Burkina se sont qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 en Afrique du Sud. Si l’encadrement technique s’est battu pour l’obtention de cette qualification, il se trouve qu’entre l’entraîneur Paul Put et son adjoint Sidi Napon, l’entente n’est pas parfaite.

Avant le coup d’envoie du match de qualification  pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013  entre le Burkina Faso et la Centrafrique, une scène malheureuse entre l’entraîneur des Étalons Paul Put et son adjoint Sidi Napon a marqué ceux qui ont suivi les deux hommes. Paul Put et son préparateur physique ont devancé l’ancien joueur des Étalons au banc de touche où se trouvait sur le côté gauche deux sièges proches pour l’entraîneur et son adjoint et sur le côté droit ceux réservés au corps médical, à l’entraîneur des gardiens, au préparateur physique. A l’arrivé de Sidi Napon, le préparateur physique était assis à la place de l’entraîneur adjoint. Paul Put a accueilli Sidi Napon et a demandé celui-ci d’aller s’asseoir à la place des chaises réservées aux préparateurs physiques, à l’entraîneur des gardiens, à la commission médicale etc. Sidi Napon d’un signe de la main, a fait savoir qu’il n’irait pas s’asseoir à la place indiquée mais qu’il occuperait bien la chaise réservée à l’adjoint. Le préparateur physique Frédéric Renotte est donc allé chercher une chaise pour venir rejoindre l’entraîneur principal et son adjoint. Ils étaient donc trois au lieu de deux comme on le voit habituellement. Lire la suite sur sports.burkina24.com



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *