Médias: Un journaliste condamné à 12 mois de prison pour outrage à magistrat

315 0

Notre confrère et directeur de publication de l’Ouragan, Lohé Issa Konaté a été reconnu coupable de diffamation, d’injures publiques et d’outrage à magistrat, et condamné à 12 mois de prison ferme par le tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Suite à une plainte de Placide Nikiéma, procureur du Faso près la Cour d’Appel de Ouagadougou, pour diffamation, injures publiques et outrages à magistrat, le directeur de publication du journal  a été condamné, ce lundi, à une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme, à une amende de million et demi de francs CFA, ainsi qu’au versement de 4 millions de francs CFA au titre de dommages-intérêts.

En août dernier, deux parutions du journal, le N°257 du 1er aout 2012 sous le titre « Contrefaçon de faux billets de banque. Le Procureur du Faso, 03 policiers et un cadre de banque, parrain des bandits » et le N°258 du 8 aout dernier aux pages 8 et 9 sous le titre « Le Procureur du Faso : un torpilleur de la justice ? », ont été jugés comme diffamatoires et ont causé une grande peine au magistrat. « J’ai été traîné dans la boue et innocemment. Pourquoi tant d’insanité ? Pourquoi tant d’injures ? Pourquoi tant d’outrages ? C’en est trop. C’est trop facile de ternir l’image de quelqu’un et courir clandestinement pour s’excuser », a déclaré Placide Nikiéma.

La défense, assurée par Me Halidou Ouédraogo, a demandé la clémence des jurés. Mais pour le ministère public, “les faits sont d’une gravité suffisante”. Il estime d’ailleurs ne pas voir de vrai repentir dans les aveux du journaliste. La condamnation de notre confrère de l’Ouragan a été jugée sévère par son avocat et jugé “inique pour un délit d’opinion” par l’Association des journaliste du Burkina.

Le directeur de publication de l’Ouragan, qui avait déjà été condamné en suite à une plainte de Laurent Bado, a passé sa première nuit en prison.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre